• Aller au menu
  • Aller au menu mobile
  • Aller au contenu
  • Emplois et concours Emplois et concours
  • Salle de presse Salle de presse
  • Archives et traités Archives et traités

voyages en russie

  • Augmenter la taille de la police
  • Réduire la taille de la police
  • Ajouter notre fil RSS
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Aidez-nous à améliorer encore notre service en répondant à notre enquête. Accéder au questionnaire

Merci d'avoir répondu à notre enquête.

Dernière mise à jour le : 5 avril 2024 - Information toujours valide le : 20 mai 2024

Dernière minute

Sécurité, entrée / séjour, santé, infos utiles, voyages d’affaires.

Ariane

Date de publication : 5 avril 2024

Urgence Attentat – Vigilance renforcée pour les ressortissants français à l’étranger

Publié le 26/03/2024

Compte tenu du relèvement, sur l’ensemble du territoire national, de la posture du plan Vigipirate au niveau Urgence attentat, une vigilance renforcée est recommandée à l’ensemble de nos ressortissants résidant ou de passage à l’étranger.

Attaque dans une salle de spectacle à Moscou

Publié le : 22/03/2024

Suite à l’attentat survenu au Crocus City Hall, à Moscou, le 22 mars 2024, et dans le contexte de menaces terroristes réitérées par l’Etat islamique, les ressortissants français présents à Moscou sont invités à une vigilance accrue dans leurs déplacements, notamment à proximité des lieux de rassemblements et événements de masse. Il est au demeurant rappelé que les voyages vers la Russie restent strictement déconseillés.

Fermeture de plusieurs points de passage terrestres russes avec la Finlande et l’Estonie

Publié le : 09/02/2024

Les autorités finlandaises ont prorogé la fermeture des points de passage frontaliers avec la Russie à Vaalimaa, Niirala, Imatra, Kuusamo, Nuijamaa, Salla, Vartius et Raja-Joosepi jusqu’à nouvel ordre et autant que jugé nécessaire. Pour plus d’informations, voir le site officiel des autorités finlandaises

Par ailleurs, le ministère estonien des Affaires étrangères a annoncé le 4 janvier la fermeture à la circulation routière, à compter du 1er février 2024 du poste frontière de Narva-Ivangorod en raison de travaux de rénovation de celui-ci menés du côté russe. Ces travaux devraient durer jusqu’à la fin de l’année 2025. Le poste-frontière de Narva-Ivangorod restera cependant ouvert aux piétons.

Les autres postes frontières avec la Russie, situés au sud de l’Estonie, resteront ouverts. Pour plus d’informations, voir le site de la police des frontières

Invasion de l’Ukraine par la Russie

Publié le : 21/10/2022

Dans le contexte créé par l’invasion de l’Ukraine par la Russie, l’application des sanctions internationales prononcées à l’égard de ce pays, et le durcissement constant de la loi pénale, tout déplacement vers la Russie est formellement déconseillé.

Les déplacements en provenance ou à destination de la Russie sont par ailleurs fortement entravés par la fermeture de l’espace aérien entre la Russie et les Etats membres de l’Union européenne.

Dans le contexte de la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine, il est instamment recommandé aux ressortissants français, dont la présence et celle de leur famille n’est pas essentielle en Russie, de quitter le pays.

Si la loi martiale, instaurée depuis le 20 octobre 2022 par les autorités russes, ne s’applique pas directement aux régions frontalières de l’Ukraine se trouvant en Fédération de Russie (territoire de Krasnodar, oblasts de Belgorod, Briansk, Voronej, Koursk, Rostov), ces dernières sont couvertes par la mention d’un « niveau moyen de riposte » qui pourraient conduire à restreindre les déplacements dans ces régions par ailleurs touchées par les conséquences de la guerre en Ukraine.

Une liste non exhaustive des liaisons indirectes permettant de regagner la France peut être consultée sur le site de l’ambassade de France .

Par ailleurs, il est important d’avoir à l’esprit que des contrôles d’identité et des appareils électroniques (téléphone, ordinateurs) sont ponctuellement opérés par la police aux frontières, à l’arrivée à certains aéroports. Ces contrôles peuvent être longs et fastidieux.

Zones de vigilance

Régions formellement déconseillées (rouge).

Dans le contexte de la guerre d’agression menée par la Russie en Ukraine et d’une situation intérieure volatile, il est formellement déconseillé de se rendre dans l’ensemble du territoire de la Russie.

Illust:295.5 ko, 680x455

Risques encourus et recommandations associées

Risque industriel.

De nombreuses villes industrielles en Russie présentent un risque majeur pour les populations qui y vivent. La ville de Dzerjinsk (située dans l’oblast de Nijni Novgorod) est la capitale de l’industrie chimique. La ville et ses environs sont considérés comme l’une des zones les plus polluées au monde. La situation de l’oblast de Moscou et, plus particulièrement, la banlieue est et sud-est de la capitale, est jugée préoccupante en raison des rejets industriels qui polluent la nappe phréatique.

En cas d’accident industriel, il est essentiel de suivre rigoureusement les instructions diffusées par le ministère des Situations d’urgence ou EMERCOM .

Risque terroriste

La Russie n’est pas épargnée par la menace terroriste.

Dans ce contexte, il est conseillé de maintenir une vigilance accrue dans les lieux publics et les transports en commun, notamment à l’égard de personnes au comportement suspect ou d’éventuels bagages abandonnés.

Délinquance

La situation générale sécuritaire en Russie varie d’une région à l’autre. Le nombre de décès suite à des crimes ou délits demeure élevé.

La délinquance de droit commun (pickpockets, agressions) est fréquente dans les lieux touristiques.

Cybercriminalité

Le chantage en ligne, les blocages informatiques et l’espionnage via Internet sont de plus en plus répandus. Le voyageur internaute est invité à la plus grande prudence lors de connexions à des réseaux publics et à la plus grande vigilance s’agissant des messages reçus durant le séjour.

Risques naturels

Inondations, tempêtes, incendies, glissements de terrain, séismes sont autant de menaces à prendre en considération lors d’un séjour en Russie, en fonction de la destination.

Il convient, avant tout déplacement en Russie, de consulter les pages du site Conseils aux Voyageurs consacrées aux risques naturels .

Risque lié aux transports

Les accidents de la route constituent aujourd’hui le principal risque en Russie. Grâce aux campagnes menées par les autorités, la sécurité des transports s’est améliorée à Moscou, notamment pour les piétons, mais il convient de rester prudent.

L’accès à des régions reculées ou mal desservies doit être planifié avec soin : la circulation automobile hors des axes récents peut être difficile en raison de la détérioration des chaussées et des risques climatiques. En cas d’accidents corporels et de blessures, le temps d’attente de l’assistance médicale peut être long.

Hooliganisme

Des groupes de hooligans sont susceptibles d’agir violemment à l’occasion de certains matchs de clubs du championnat russe. Il convient de rester vigilant lors des matchs.

Recommandations générales

Il est recommandé de :

  • éviter de se déplacer avec des objets de valeur et d’importantes sommes d’argent ;
  • être vigilant et garder son verre sous surveillance dans les bars et discothèques (risque d’intoxication ou de perte de conscience pouvant donner lieu à des vols et des agressions sexuelles). En cas de doute, il est préférable d’abandonner son verre ;
  • faire une photocopie à conserver sur soi de son passeport et de son visa et laisser les originaux en lieu sûr ;
  • se tenir à l’écart des manifestations.

Activités sportives à risque

Conduite automobile sur lacs gelés.

La conduite automobile sur les lacs gelés en hiver est une pratique dangereuse qui requiert impérativement d’être accompagné d’un guide professionnel et d’un chauffeur expérimenté. Chaque année se produisent des accidents mortels. Les accidents sont plus nombreux à partir de mars, lorsque la température remonte. Il en est de même du trekking sur les lacs gelés qui nécessite un équipement et une préparation comparables à ce qui est nécessaire pour un trekking sur glacier.

Formalités d’entrée

Les ressortissants français doivent être munis d’un visa pour transiter par la Fédération de Russie ou pour y séjourner. Les demandes de visa doivent être présentées aux autorités consulaires russes du pays de résidence.

En savoir plus sur le site de l’ambassade de Russie en France .

Un passeport en cours de validité, comportant au moins deux pages vierges accolées, est nécessaire pour se rendre en Russie. La date d’expiration du passeport doit être postérieure d’au moins 6 mois à la date de validité du visa demandé. En cas de vol (ou de perte) de passeport et de documents d’identité, il convient de faire une déclaration au poste de police le plus proche. La déclaration de vol est nécessaire à la délivrance par les autorités consulaires françaises d’un laissez-passer sur présentation d’une photo d’identité, d’une photocopie d’une pièce d’identité et de l’équivalent de 55€ en roubles.

Entrée en Russie

Tous les étrangers arrivant en Russie doivent obligatoirement remplir une carte de migration. Ce document, visé par les gardes-frontières, certifie le passage légal de la frontière russe. En cas de détérioration ou de perte de la carte, il est nécessaire d’en faire la déclaration sous trois jours auprès d’une représentation locale du ministère de l’Intérieur (MVD) pour en obtenir gratuitement un duplicata. La carte migratoire est rendue aux gardes-frontières à la sortie du territoire russe.

Entrée en Russie en provenance de Biélorussie

Il est interdit aux voyageurs de nationalité non-russe et non-biélorusse de franchir la frontière terrestre entre la République de Biélorussie et la Fédération de Russie, que ce soit par la route ou en train. Les contrevenants s’exposent à des poursuites. Le franchissement de la frontière est possible en avion.

Les autorités russes ne délivrent pas de carte migratoire aux voyageurs arrivant de Biélorussie par voie aérienne. Les passagers en transit doivent impérativement la solliciter auprès des gardes-frontières en arrivant sur le sol biélorusse, où ce document n’est plus délivré systématiquement. La carte migratoire est un document obligatoire en Russie, le voyageur ne pouvant pas la présenter se verra refuser l’accès des hôtels et risque une amende et une interdiction de territoire.

Conditions de séjour

À l’arrivée sur son lieu de séjour, le ressortissant étranger présente à son établissement d’accueil (hôtel, propriétaire de logement, …) son passeport et sa carte de migration en vue de procéder à son enregistrement. Lorsque le voyageur est hébergé dans un hôtel, c’est l’hôtel qui notifie son arrivée aux autorités russes. L’établissement d’accueil remet au ressortissant étranger la partie détachable de la notification. La possession par un ressortissant étranger de la partie détachable de la notification visée par les autorités russes atteste de son enregistrement.

Conditions de sortie

Pour quitter la Fédération de Russie, il faut être muni d’un visa en cours de validité. En cas de dépassement du temps de séjour autorisé ou d’absence d’enregistrement auprès des autorités russes, le voyageur n’est pas autorisé à quitter le territoire tant que sa situation n’est pas régularisée (prolongation de visa - paiement d’une amende). Cette formalité peut prendre plusieurs heures. Si les motifs invoqués ne sont pas considérés comme légitimes, une mesure d’expulsion peut être prise, accompagnée d’une interdiction du territoire d’une durée maximum de 5 ans. Le voyageur est invité à respecter rigoureusement la durée du séjour qui lui a été accordé par les services consulaires russes.

Conditions de transit

Les voyageurs français se rendant dans les différentes Républiques de la Communauté des États Indépendants (pays du Caucase et Asie centrale) et transitant par la Fédération de Russie doivent obligatoirement être détenteurs d’un visa de transit russe. Le visa du pays de destination n’est pas valable pour transiter par la Russie. En cas de retour en France via la Russie, un visa deux entrées ou à entrées multiples est nécessaire.

Contrôles

La police est autorisée à vérifier à tout moment l’identité d’une personne. Le voyageur doit toujours être en possession d’une copie de son passeport et de son visa en cours de validité. À défaut, le voyageur peut être placé en garde à vue pour une durée maximum de 3 heures afin d’établir son identité. En cas de contrôle, le policier doit alors décliner son identité, son rang et le motif de l’interpellation. Toute résistance peut se traduire par un allongement de la garde à vue. En tant que ressortissant étranger, le voyageur dispose du droit de demander un interprète, un avocat, ainsi qu’un appel à un proche. Il peut demander à ce que son consulat soit informé.

Il peut également refuser de signer un document s’il ne le comprend pas. Pour en savoir plus sur la loi fédérale sur la police sur le site du ministère des Affaires intérieures .

Mesures liées au COVID

S’agissant des conditions d’entrée, de séjour et de sortie du territoire national, il convient de consulter l’Alerte Covid ainsi que le site du ministère de l’Intérieur .

Règlementation douanière

À l’entrée et à la sortie du territoire russe, les voyageurs peuvent disposer d’une certaine quantité de marchandises destinées à leur consommation personnelle sans avoir à payer de droits de douane et de taxes. Ces marchandises sont dites admises en franchise de droits et taxes.

La réglementation concernant les marchandises admises en franchises à l’entrée et à la sortie du territoire russe est décrite sur le site internet du Service fédéral russe .

Les principales dispositions relatives aux franchises sont décrites ci-dessous (actualisation au 20 juin 2022).

Les quantités de marchandises admises en franchise sont limitées :

  • par voyageur : les franchises changent selon que le voyageur est mineur ou majeur ;
  • par voyage : les franchises ne sont pas forcément les mêmes selon le mode de voyage (bateau, train, avion, voie terrestre) ;
  • en valeur globale par personne, en quantité et en poids.

Si les quantités transportées dépassent les franchises autorisées ou si les marchandises sont soumises à déclaration, le passager empruntera le corridor rouge à l’entrée ou à la sortie du territoire russe. Dans les autres cas, le passager choisira le corridor vert, qui l’expose potentiellement à un contrôle douanier.

Les franchises douanières à l’entrée et à la sortie du territoire russe sont définies :

  • en valeur globale par voyageur et quel que soit l’âge du voyageur :
  • en poids par voyageur ;
  • en quantité par voyageur (les mineurs n’ont pas droit aux alcools et tabacs) et en nombre d’unités (le nombre d’exemplaires d’un même produit permet à la douane d’apprécier si ces marchandises sont destinées ou non à la consommation personnelle ou à la revente).

Ainsi, à l’entrée en Russie par la voie aérienne, un voyageur peut transporter des marchandises pour un montant n’excédant pas 10 000 euros et pour un poids total inférieur à 50 kg sans devoir acquitter des droits et taxes. Par les voies terrestres et maritimes, les seuils s’élèvent à 1 000 euros et 31 kg. En cas de dépassement de ces seuils, des droits et taxes de 30 % de la valeur (mais pas moins de 4 euros par kilo) devront être acquittés.

Sommes d’argent, titres ou valeurs

Franchises douanières en termes de devises à l’entrée et à la sortie du territoire russe :

Les devises (montant total en cash ou travelers chèque) inférieures à 10 000 USD (ou leur équivalent dans une autre monnaie) par personne et quel que soit le mode de transport ne sont pas soumises à déclaration. Au-delà, la déclaration en douane est obligatoire.

A l’entrée en Russie, tous instruments monétaires (lettres de change, chèques de banque, caution au porteur, etc.) doivent être déclarés quels que soient leurs montants.

Réglementation douanière en termes de devises à la sortie du territoire russe :

Depuis le 22 mars 2022, l’exportation de devises étrangères (cash et instruments monétaires) de plus de 10 000 USD (ou l’équivalent dans une autre monnaie) est temporairement interdite.

Le taux de change considéré est celui de la banque centrale de Russie au moment de la sortie du territoire.

Franchises en exonération de droits et taxes à l’entrée en Russie :

  • Cigarettes : 200 unités
  • Cigarillos ou cigares : 50 unités
  • Tabac à rouler : 250 grammes

Boissons alcoolisées

Il est interdit de transporter plus de 5 litres de boissons alcooliques ou de bières. Par ailleurs, toutes les boissons alcooliques au-delà de 3 litres doivent être déclarées : le 4ème et le 5ème litres seront taxés à hauteur de 10€ par litre. Au-delà, le particulier est en infraction. Au-delà des franchises légales, les marchandises sont taxées forfaitairement à hauteur de 30% de leur valeur et peuvent faire l’objet d’une saisie assortie d’une amende fiscale.

Denrées alimentaires

L’importation de denrées alimentaires en Russie est limitée à 5kg par passager et à la condition qu’elles soient conservées dans l’emballage d’origine, notamment pour les produits d’origine animale.

Caviar d’esturgeon

L’esturgeon fait partie des espèces protégées par la Convention de Washington (CITES) et soumis à une règlementation stricte.

La règlementation européenne est beaucoup plus stricte que la règlementation russe et limite à 125 grammes la quantité de caviar susceptible d’être rapportée de Russie ou de tout autre pays dans l’Union européenne.

Si cette quantité est dépassée, il faudra impérativement présenter à la douane un permis CITES d’exportation et d’importation. À défaut, les marchandises seront saisies et le passager se verra infliger une forte amende.

Précisions sur les médicaments

Dès lors qu’ils sont importés en Russie à des fins personnelles, les médicaments sont autorisés à l’entrée et à la sortie du territoire russe, à l’exception des médicaments dont le principe actif est répertorié comme substance narcotique, toxique ou psychotrope ou leurs précurseurs. C’est le cas de tous les médicaments à base d’opiacés, tels que la codéine ou les anxiolytiques. Pour ces médicaments, une ordonnance ou une attestation médicale certifiée par un notaire et sa traduction russe certifiée conforme sont impératives. En outre, il est obligatoire de déposer une déclaration en douane. Les quantités de médicaments transportées devront correspondre aux besoins personnels pour la durée du séjour et uniquement à des fins médicinales.

Précisions sur les biens culturels et instruments de musique

Tout article susceptible d’être considéré comme ancien par les services douaniers (icônes, samovars, tapis, instruments de musique, affiches soviétiques et autres antiquités) doit être accompagné, pour l’entrée et la sortie du territoire russe, d’un certificat indiquant que l’objet n’a pas de valeur historique. Ces certificats sont obtenus auprès du ministère de la Culture en France et en Russie (site en anglais). L’exportation d’objets antérieurs à 1945 est illégale et sévèrement réprimée.

Les instruments de musique et partitions postérieurs à 1945 doivent être accompagnés de l’original d’une facture ou d’une expertise attestant de son ancienneté et de sa valeur. Pour une valeur au-delà des franchises autorisées, l’instrument doit être déclaré à l’entrée et à la sortie du territoire russe sous peine de saisie assortie d’une forte amende. En savoir plus sur le site de l’ambassade de France en Russie .

Pour le retour en France, les franchises douanières et fiscales en quantités et en valeurs sont consultables sur le site de la douane française

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Toutefois, ces indications ne dispensent pas le voyageur d’une consultation avant le départ chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages (et ceci suffisamment longtemps avant le départ, pour permettre les rappels de vaccins).

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé.

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevées à l’étranger, il est recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux et de rapatriement sanitaire. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’Ambassade ou les Consulats généraux de France sur place.

Recommandations pour sa santé

Consulter si besoin son médecin traitant pour faire une évaluation de son état de santé et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations.

En raison de l’ampleur prise par la contrefaçon de médicaments en Russie, il est recommandé aux voyageurs d’emporter avec eux les médicaments achetés en France et appropriés à leur état ou à leur traitement.

Constituer une pharmacie personnelle en conséquence et n’emporter que les médicaments nécessaires. Pour plus d’informations, consulter la fiche Infos pratiques .

En cas de maladie ou d’hospitalisation, l’orientation vers une structure hospitalière adaptée doit se faire prioritairement en contactant l’assurance « voyage rapatriement » contractée pour l’obtention de tout visa pour la Russie.

Les principales assurances « voyage rapatriement » possèdent un réseau de référents dans toute la Russie et disposent d’un système de prise en charge dispensant le voyageur d’avancer les frais (à condition de remplir les critères de prise en charge).

À Moscou et Saint-Pétersbourg, il existe plusieurs hôpitaux « internationaux » où le voyageur peut être accueilli en anglais et parfois en français.

En cas de situation particulière, l’Ambassade dispose d’un médecin conseil français qui peut être contacté via le service consulaire.

Vaccinations

Il est recommandé d’être à jour des vaccinations diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) et rougeole-oreillons-rubéole (ROR). Dans tous les cas, prendre l’avis de son médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

La vaccination préventive contre les hépatites A et B peut être conseillée, de même que la vaccination contre la fièvre typhoïde, ou le méningocoque, selon la durée et les conditions du séjour.

Selon les lieux fréquentés et la durée du séjour, la vaccination préventive contre l’encéphalite à tiques d’Europe centrale pourra être conseillée (séjour en zone rurale ou forestière).

La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas en fonction des conditions et lieux de séjour. Demander conseil à son médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Enfin, pour des séjours en Sibérie (bordure sud-est du pays), une vaccination contre l’encéphalite japonaise peut être nécessaire. Outre la vaccination, cette maladie virale étant transmise par les piqûres de moustiques, il est nécessaire de recourir à des mesures de protection (vêtements longs, répulsifs, moustiquaires…) contre les moustiques.

Risques sanitaires

Encéphalite à tiques.

Le retour des températures estivales favorise l’apparition dans les forêts russes, de tiques porteuses d’arbovirus (régions de Rostovskaya, sud-est et sud-ouest du pays, forêt sibérienne). L’encéphalite à tiques est une maladie virale transmise par la piqûre de tiques. Les symptômes associent de la fièvre avec des troubles digestifs, et des signes méningés (maux de tête, raideur de nuque). Plus d’informations sur le site du Santé publique France .

Prévention contre les piqûres de tiques

Lors d’un déplacement en Sibérie ou en Russie centrale, la prévention contre les infections transmises par les tiques inclut la couverture vestimentaire, l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes et la recherche de la présence de tiques sur le corps. Plus d’informations sur le site de l’Assurance maladie .

La rage est une maladie virale transmissible accidentellement à l’homme par la salive ou la morsure d’un animal atteint du virus (chien, renard, chauve-souris, …). La mortalité est très élevée en l’absence de prise en charge médicale rapide, et il n’existe aucun traitement curatif de la rage déclarée. La vaccination préventive (en préexposition) avant un séjour en zone exposée peut être recommandée et nécessite une consultation médicale préalable. Plus d’informations sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé .

Fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. Quelques règles simples).

Virus du Nil

La « fièvre du Nil » peut toucher certaines régions de la Russie (Volgograd, Rostov sur le Don et Voronej). Cette maladie transmise par les moustiques se manifeste par des symptômes grippaux ou des méningites pouvant même entraîner des décès chez des personnes vulnérables (personnes âgées, enfants en bas âge, etc.). La propagation de ce virus a surtout lieu dans les zones humides et marécageuses ou à proximité des rivières. La seule prévention se fait par le port de vêtements amples et l’utilisation de produits anti-moustiques.

Risques particuliers

Il est conseillé d’éviter de se baigner dans les lacs et les étangs en raison des risques de leptospirose (régions de Novossibirsk et Ekaterinbourg).

Par ailleurs, quelques cas de paludisme autochtone sont décrits. Durant son séjour et pendant les deux mois qui suivent le retour, en cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement, pour mettre en œuvre dès que possible un traitement antipaludique éventuel.

Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques

  • Porter des vêtements couvrants, amples, légers, de couleur claire ;
  • Utiliser des produits répulsifs cutanés : voir à ce sujet les recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé (PDF - 78.3 ko) et de l’ Institut Pasteur (PDF - 1.21 Mo) ;
  • Protéger son logement (moustiquaires, diffuseurs électriques, serpentins, climatisation, etc.) ;
  • Détruire les sites potentiels de reproduction des moustiques (récipients d’eau stagnante comme les soucoupes sous les pots de fleurs, les gouttières, les pneus, etc.).

Infection par le virus VIH – IST

Concernant les infections sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Quelques règles simples

  • Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections.
  • Ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne pas caresser les animaux rencontrés.
  • Veiller à sa sécurité routière (ceinture de sécurité en voiture, le casque à deux-roues).

Se préserver des contaminations digestives ou de contact

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes.
  • Veiller à la qualité des aliments et surtout à leur bonne cuisson.
  • Ne boire que de l’eau ou des boissons encapsulées ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou à défaut produit désinfectant) ; éviter d’acheter des bouteilles dans les petites échoppes.
  • Être vigilant sur les dates de péremption des produits alimentaires, sur la qualité des vodkas et autres alcools de fabrication artisanale vendus en kiosque.
  • Institut Pasteur
  • Santé publique France
  • Organisation mondiale de la Santé

Réseau routier

Les contrôles de la police de la route (D.P.S.) sont extrêmement fréquents même en l’absence d’infraction caractérisée. L’intervention des services de secours, notamment d’assistance médicale, et de dépannage sur les lieux d’un accident s’il se produit dans une zone reculée est parfois lente. La présence de la police est indispensable pour établir un constat et il convient de ne pas déplacer son véhicule en cas d’accrochage, même mineur, sous peine d’amende. L’établissement du constat par la police peut prendre plusieurs heures.

Le permis de conduire français est reconnu sur le territoire de la Fédération de Russie pour un séjour de courte durée. Toutefois, afin d’éviter toute difficulté, il est vivement recommandé d’obtenir un permis de conduire international avant son séjour en Russie, qui pourra être présenté avec le permis national en cas de contrôle. En cas de séjour prolongé en Russie, il convient d’obtenir un permis de conduire russe auprès du GIBDD (Inspection générale de la route, site en russe).

L’utilisation de « taxis sauvages » est vivement déconseillée à toute heure, notamment lorsque d’autres passagers sont déjà à bord.

Réseau ferroviaire

La Russie possède une des plus grandes infrastructures ferroviaires au monde. Le réseau est parfois saturé, le matériel roulant obsolète et l’infrastructure logistique insuffisante.

Transport aérien

Une attention particulière doit être portée au choix de la compagnie aérienne : 21 compagnies aériennes russes ont ainsi été ajoutées à a liste noire de l’Union européenne et doivent donc être évitées.

Il est possible de consulter la liste des compagnies aériennes interdites d’exploitation dans l’espace européen.

Transport maritime et fluvial

Ce réseau occupe aujourd’hui une place très modeste sur le marché russe des transports. Outre la saisonnalité de la navigation (en raison des conditions climatiques, principalement), le réseau fluvial souffre de nombreux goulots d’étranglement, ainsi que d’un vieillissement des infrastructures et des navires.

Il est recommandé aux voyageurs envisageant d’effectuer une croisière touristique de vérifier auprès de leurs voyagistes que le moyen de transport qu’ils emprunteront présente toutes les garanties de sécurité nécessaires.

Législation locale

La législation relative à la vente et la consommation d’alcool s’est durcie ces dernières années. En Russie, la vente d’alcool est généralement interdite entre 23h et 8h avec des exceptions plus restrictives dans quelques régions : Moscou de 21h à 8h, Saint-Pétersbourg de 22h à 11h, Kazan, Samara et Kaliningrad de 22h à 10h. La vente d’alcool est totalement interdite lors des fêtes et manifestations importantes. Il faut être âgé de plus de 18 ans pour acheter des boissons alcoolisées.

Les trafics d’alcool contrefait ont récemment augmenté. Plusieurs personnes sont décédées suite à la consommation de «  Boyaryshnik  » (alcool de substitution). Il convient d’être particulièrement vigilant sur l’origine des alcools proposés.

La consommation d’alcool dans la rue est interdite.

Alcool au volant

Le taux d’alcoolémie autorisé au volant est fixé à zéro. En cas de contrôle, la tolérance ou bienveillance à l’égard d’un ressortissant étranger est nulle.

La vente de tabac à des personnes de moins de 18 ans est interdite en Russie. Il est interdit de fumer dans les écoles, les universités, les centres culturels et sportifs et les hôpitaux, ainsi que dans les aéroports, les gares et les stations de métro. Ces mesures sont très respectées par la population.

Stupéfiants

Les autorités russes appliquent la tolérance zéro, y compris pour les consommateurs. Il n’y a pas de « drogue douce » en Russie. La police peut contraindre toute personne suspecte à subir des tests visant à déterminer si elle se trouve sous l’effet de stupéfiants.

Le code pénal de la Fédération de Russie prévoit les peines suivantes :

  • Pour les détenteurs de stupéfiants : peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 3 ans, susceptible de s’accroître jusqu’à 15 ans en cas de circonstances aggravantes (par exemple préméditation, récidive ou quantité de stupéfiants très importante).
  • L’usage simple est sanctionné d’une détention administrative de 15 jours et/ou d’une amende.
  • Pour les revendeurs : peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 8 ans, susceptible de s’accroître jusqu’à la prison à perpétuité en cas de circonstances aggravantes (par exemple préméditation, groupe organisé, vente à un mineur, récidive ou quantité de stupéfiants très importante).
  • L’incitation à la consommation de stupéfiants : peine de 3 à 10 ans d’emprisonnement, voire 10 à 15 ans si cet acte est commis sur un mineur ou entraîne la mort de la victime.

Des réseaux criminels peuvent avoir recours à des touristes ou des hommes d’affaires pour faire passer de la drogue et/ou des billets de banque (dans le cas de blanchiment d’argent).

Contrefaçons

Les contrefaçons sont très présentes en Russie. Si les produits le plus souvent contrefaits sont ceux de la catégorie « luxe », d’autres présentent plus de risques pour la santé publique tels que l’alcool et les médicaments. Les mesures prises en Russie pour contrer la production de produits contrefaits peinent à endiguer leur diffusion, qui s’appuie largement sur l’Internet. Il appartient au consommateur de faire preuve de la plus grande vigilance sur l’origine des produits qu’il acquiert.

En Russie, la vente ou l’importation de produits médicaux contrefaits, de même que la contrefaçon des emballages ou des notices engagent la responsabilité pénale des individus. Les auteurs sont passibles de 3 à 12 ans de prison (selon la présence ou non de circonstances aggravantes) et d’une amende pouvant aller jusqu’à 5 millions de roubles (soit plus de 70 000€).

L’entrée en France ou la simple détention de produits de contrefaçon est un délit passible d’une amende et d’une peine de prison.

La loi russe « sur l’interdiction de la promotion des relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs » prévoit, en cas d’infraction, une amende pouvant aller jusqu’à un million de roubles (environ 14 000€) pour les personnes morales et, pour les personnes physiques étrangères, 100 000 roubles (environ 1 500€) d’amende et 15 jours de détention avant expulsion.

Liberté religieuse

La Constitution prévoit que l’État russe est non confessionnel et garantit la liberté religieuse. Elle précise que chaque personne est libre de professer la religion de son choix, à condition que cela ne perturbe pas l’ordre public. La Russie est composée majoritairement d’orthodoxes (61%), de musulmans (12%), et plus marginalement de juifs (1%) et de catholiques (1%). Le patriarcat orthodoxe conteste le prosélytisme des autres mouvements religieux. La Cour suprême a déclaré illégale l’organisation centrale des Témoins de Jéhovah. Les Témoins de Jéhovah qui continueraient de manifester leur foi en Russie en dépit de cette interdiction s’exposent à des poursuites judiciaires et encourent jusqu’à 12 ans de prison.

Us et coutumes

Xénophobie.

En recul depuis quelques années, les agressions violentes et xénophobes sont plus systématiquement et plus sévèrement réprimées par les autorités russes, notamment à Moscou. Toutefois, les personnes identifiées comme non européennes peuvent être victimes de comportements racistes ou xénophobes.

Agressions sexuelles

Il est fortement déconseillé aux femmes seules non accompagnées de voyager dans les zones de vigilance .

Les crimes contre les personnes LGBT ont doublé en cinq ans. En Tchétchénie, les personnes LGBT sont victimes de persécutions.

L’homosexualité n’est pas illégale en Russie. Le voyageur LGBT est néanmoins invité à la plus grande prudence durant son séjour en raison du manque de tolérance sociale.

Modes de paiement

Les cartes de crédit émises sur le territoire européen ne sont plus acceptées. Les chèques de voyage ne sont pas reconnus en Russie.

Les euros et les dollars sont convertibles dans les bureaux de change (très nombreux). Il est préférable de se munir de petites coupures neuves d’euros ou de dollars US.

Les chèques bancaires ne sont pas utilisés en Russie.

Visa d’affaires

Le visa d’affaires n’est pas un visa de travail. Il n’autorise pas à exercer une activité professionnelle sur le territoire de la Fédération de Russie.

Cadre juridique

La délivrance des visas d’affaires aux ressortissants de l’Union européenne est encadrée par l’ accord de facilitation signé le 25 mai 2006 entre l’Union européenne et la Fédération de Russie . Ce texte permet, sous certaines conditions, la délivrance de visas à entrées multiples, d’une validité pouvant aller jusqu’à 5 ans, pour des séjours de 90 jours maximum.

Dossier à constituer

Il est impératif de consulter le site Internet de l’ambassade de Russie en France .

Le passeport doit être en cours de validité et expirer a minima 6 mois après la date d’expiration du visa. Il doit également comporter au moins 2 pages juxtaposées vierges, réservées au visa et aux tampons d’entrée et de sortie. Le formulaire de demande de visa est complété en ligne par le demandeur sur le site du Département consulaire du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie .

À l’appui de la demande, une invitation doit être présentée, ainsi qu’une attestation de police d’assurance médicale, valable sur le territoire de la Fédération de Russie et couvrant la durée de validité du visa.

Dépôt de la demande

Le dépôt des demandes de visa se fait sur rendez-vous : http://paris.kdmid.ru/queue-fr/ .

Le demandeur doit se présenter en personne. Il est également possible de déposer la demande directement auprès des services consulaires russes, après avoir pris rendez-vous auprès du prestataire de service. Pour en connaître les conditions, consulter les sites Internet de l’ambassade de Russie ou des consulats généraux de Russie à Marseille ou Strasbourg.

Délai d’obtention

Le délai de délivrance varie de 4 à 10 jours ouvrés. Le tarif appliqué est de 35€. Pour une instruction en moins de 4 jours, le tarif est augmenté de 35€.

Politique de délivrance

Les autorités russes mènent une politique graduée de délivrance des visas. Le premier visa délivré est en général valable pour une seule ou deux entrées, pour un séjour de courte durée. Selon les termes de l’accord de facilitation de 2006, le premier renouvellement, s’il intervient dans l’année qui suit cette première délivrance, peut aboutir à la délivrance d’un visa à entrées multiples valable pour une année, sous réserve que le visa délivré précédemment ait été correctement utilisé. Ensuite, le renouvellement de ce premier visa à entrées multiples peut se traduire par la délivrance d’un visa à entrées multiples d’une validité allant de 2 à 5 ans.

Le séjour en Russie

Un ressortissant étranger qui réside ou séjourne à titre temporaire en Fédération de Russie doit suivre la procédure d’enregistrement. Cette formalité doit être effectuée auprès du bureau local du ministère de l’Intérieur (MVD) dans un délai de 7 jours ouvrables à compter de la date d’arrivée sur le lieu de séjour. Il en est de même à l’occasion de chaque changement de lieu de résidence ou de séjour. L’enregistrement est de la responsabilité de la partie invitante.

Pour en savoir plus, consulter les pages en français du site du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie consacrées à ce dispositif.

Il est important de noter qu’en cas de dépassement du séjour autorisé, le contrevenant s’expose à une interdiction d’entrer sur le territoire de la Fédération de Russie de 5 ans, sanction que les autorités russes n’hésitent pas à mettre en œuvre.

L’entrée en vigueur, le 29 décembre 2021, de la loi sur le « statut juridique des citoyens étrangers en Fédération de Russie » (lois 274/FZ et 357/FZ modifiant la loi 115/FZ du 25 juillet 2002) est venu modifier les obligations légales auxquelles étaient soumis tous les résidents étrangers, dont les Français, avec une série d’examens médicaux ordinaires, un dépistage systématique des drogues et substances psychotropes, des maladies infectieuses (syphilis, lèpre, tuberculose), sida et coronavirus et une prise d’empreintes digitales. Les examens médicaux sont à renouveler tous les ans.

Réseaux de communication

Les cartes SIM sont en vente libre. Toutefois, il faut éviter les vendeurs à la sauvette et se rendre dans des bureaux dédiés (MTC, TELE2, etc.). La présentation d’une pièce d’identité est obligatoire.

Le réseau 4G est de très bonne qualité pour la téléphonie et pour l’accès au web. Préférez une SIM avec un accès Internet illimité ; son prix est très raisonnable. Il convient de noter que de nombreuses zones non couvertes existent en dehors des grandes villes et que des frais d’itinérance onéreux peuvent s’appliquer lorsqu’on change de région.

Les accès au wifi sont largement ouverts et gratuits, à Moscou notamment, dans les métros, trains, parcs, hôtels, etc. Toutefois, comme dans tout pays, les informations présentes sur vos équipements numériques sont précieuses et peuvent être interceptées par un pirate utilisant ce même réseau. Il est recommandé d’utiliser les wifi publics avec parcimonie et de repasser en mode avion ou en 4G lorsque c’est possible.

La loi russe interdit l’utilisation de tout moyen d’anonymisation (ex : VPN) permettant d’accéder aux sites bloqués par les autorités. Une partie significative des sites occidentaux sont accessibles dans le pays. Les tentatives d’accès au «  darkweb  » sont à prohiber.

Il reste hautement déconseillé de se déplacer avec des informations professionnelles ou confidentielles à l’étranger. Si l’on constate que les VPN ne sont pas bloqués en Russie, il est important de savoir que tout dispositif de protection numérique ou moyen de chiffrement peut faire l’objet d’interception.

Applications utiles à installer avant le départ  [ 1 ]  : Yandex Maps (Google Maps est parfois faux), Yandex Metro, Yandex Taxi, Aeroexpress (train de desserte des aéroports de Moscou), Google Traduction (langues russe et française à télécharger sur le téléphone avant le départ), WhatsApp et Conseils aux voyageurs. Le Consulat Général de France pourra être amené à diffuser des informations par ce biais en cas d’alerte.

Données économiques

Consulter la fiche repères économiques Russie .

Contacts utiles

Service économique.

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor . Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, le soutien public au développement international des entreprises.

Service économique régional de Moscou - Russie Adresse : 45, Bolchaïa Yakimanka, 115 127 Moscou - Russie Tél. : +7 495 937 24 28 Télécopie : +7 495 937 24 01 Courriel : moscou chez dgtresor.gouv.fr

Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays , au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Président de section : David Lasfargue - dlasfargue chez jeantet.org

Site internet du Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France

Les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) Françaises à l’International sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères . Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32 000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Chambre de commerce et d’industrie franco-russe (CCIFR) Adresse : 10 Milioutinski per. bât.1, 101000 Moscou Tél. : +7 495 721 38 28 Courriel Site Internet

Atout France

Site Internet

Attaché douanier

Tél. : +7 495 937 24 84 Courriel : moscou.douane chez dgtresor.gouv.fr

XiTi

Voyage en France

  • Où partir ?
  • Îles Baléares
  • Iles Canaries
  • Pays Baltes
  • Pays de Galles
  • Royaume-Uni
  • Voyage en famille
  • Voyage de noces
  • Voyage en couple
  • Voyage en petit groupe
  • Roadtrip et autotour
  • Voyage Safari
  • Voyage aurore boréale
  • Voyage au soleil
  • Circuits 2 semaines
  • Circuits 10 jours
  • Circuits 1 semaine
  • Où partir au printemps
  • Où partir en été
  • Où partir en mars
  • Où partir en avril
  • Où partir en mai
  • Où partir en juin
  • Où partir en juillet
  • Où partir en août
  • Voyage randonnée et trek
  • Voyage en train en Europe
  • Voyage à vélo
  • Voyage nature
  • Voyage culinaire

Voyage en Russie

À la fois moderne et nostalgique, la Russie offre des possibilités d’aventures infinies. De Moscou, capitale branchée et dynamique à Saint-Pétersbourg, ville impériale, en passant par le lac Baïkal, partez à la découverte des trésors du pays. Culture, histoire ou nature : le plus grand pays du monde regorge de séjours selon toutes les envies. Dépaysement garanti !

voyages en russie

Nos régions en Russie

Russie de l'Ouest

Voyager en Russie selon vos envies

Rejoignez un groupe pour un voyage en Russie

Des idées de circuits en Russie

Culture à Moscou et Saint-Pétersbourg

  • Saint-Pétersbourg

Dimitri

Guide pour partir en Russie

En Russie, l'éventail d'expériences est aussi vaste que le territoire lui-même.

  • À Moscou, explorez le Kremlin et son architecture emblématique de la ville, puis plongez dans l'histoire de la Russie au musée Pouchkine , avant de vous imprégnez de l’effervescence urbaine de la Place Rouge.
  • Poursuivez votre voyage vers Saint-Pétersbourg où vous pourrez flâner au fil des palais impériaux, et des canaux avant de visiter le musée de l'Ermitage.
  • Prenez ensuite la direction d’Irkoutsk , à l’est, qui offre une porte d'entrée vers le mystique lac Baïkal , où des panoramas à couper le souffle vous attendent.
  • À Novossibirsk , plongez dans le dynamisme culturel et explorez le musée des chemins de fer sibériens.
  • Enfin, Krasnoïarsk séduit avec ses paysages grandioses et le puissant rocher de la Tête du Dragon.

Lac Baïkal

Quand partir en Russie ?

Le plus grand pays du monde offre un climat très froid au nord et à l’est. Les hivers y sont très froids et, au printemps, la fonte des neiges offre au pays une gadoue généralisée. Evitez donc de partir en Russie au printemps, c’est bien trop boueux. Le pays est magnifique en automne , car les couleurs de la nature changent, offrant de somptueux paysages. Et, même si l’hiver est glacial, c’est à cette période que le pays est le plus magique. Les théâtres sont ouverts et la vodka coule à flot ! Les frileux privilégieront les mois de juillet et août, mais soyez avertis si vous n’aimez pas la foule : ce sont les mois les plus touristiques !

Combien de temps partir en Russie ?

Nous vous recommandons de partir au moins 8 jours pour vos prochaines vacances en Russie. Il s’agit de la durée idéale pour découvrir les points d’intérêt principaux du pays comme la ville de Moscou, les palais somptueux de Saint-Pétersbourg ou les montagnes de l’Oural. Vous avez la possibilité de voyager en Russie plus longtemps ? C’est encore mieux ! En 10 ou 15 jours, vous pourrez arpenter d’autres lieux emblématiques de la Russie comme le lac Baïkal, la ville de Novossibirsk ou Irkoutsk, la capitale de la Sibérie orientale !

Est-il possible d'aller en Russie ? Peut-on voyager en Russie ?

En raison du climat politique actuel, voyager en Russie reste compliqué. Avant de planifier votre voyage, il est essentiel de vérifier les dernières informations auprès des autorités françaises. Actuellement, le gouvernement français déconseille tout déplacement vers la Russie et indique que les déplacements en provenance ou à destination du pays sont fortement entravés par la fermeture de l’espace aérien entre la Russie et les États membres de l’Union européenne.

Comment va le tourisme en Russie ?

La situation politique actuelle en Russie, notamment en raison de l'invasion de l'Ukraine, a bien évidemment eu des répercussions sur le tourisme. Même si, à l’heure actuelle, les déplacements en Russie sont déconseillés, rien ne vous empêche de prévoir votre voyage pour une date ultérieure. Aussi, l’ambassade russe à Paris continue de délivrer des visas russes touristiques et des voyageurs continuent de se rendre en Russie. Néanmoins, la prudence et une évaluation attentive des circonstances sont essentielles compte tenu du contexte sociopolitique.

Est-ce qu'il y a des vols pour la Russie ?

À l’heure actuelle, tous les pays membres de l’Union Européenne ont fermé leurs liaisons aériennes avec la Russie. Aucun vol direct, ni aucun vol avec escale dans l’un de ces pays n’est envisageable. Pour vous rendre en Russie, il vous faudra donc prendre un vol au départ de la France en direction d’un pays n’ayant pas fermé ses liaisons avec la Russie. Ainsi, vous pouvez passer par la ville d’Istanbul, de Belgrade ou d’Arménie pour rejoindre Moscou.

Comment faire de l’écotourisme en Russie ?

En Russie, les défis du tourisme durable reposent essentiellement sur la protection de la biodiversité du pays et de son héritage culturel, du lac Baïkal aux villes du Golden Ring. Lors d’un voyage en Russie, chacun peut participer à un tourisme plus responsable en adoptant des pratiques respectueuses de l'environnement. Pour éviter le surtourisme et visiter la Russie de façon plus authentique, voyagez pendant les saisons intermédiaires, de mai à juin ou de septembre à octobre. Les températures y sont douces et les lieux moins gorgés de touristes.

Quel budget pour aller en Russie ?

En Russie, la monnaie locale est le rouble. Il faut savoir que pour les Européens, le taux de change est avantageux, et que le coût de la vie est moins élevé qu’en France. En ce qui concerne le budget de votre voyage, sachez qu’il varie en fonction des hébergements choisis, mais aussi de la durée de votre séjour et des régions visitées. Par exemple, un circuit culturel entre Moscou et Saint-Pétersbourg de 8 jours vous coûtera environ 1150€, quand un séjour au fil des classiques de Moscou se situera plutôt dans les 600€. Pour les petites bourses, n’hésitez pas à opter pour des hébergements type auberges de jeunesse ou directement chez l’habitant. Cela peut largement réduire le coût de votre voyage.

Comment aller en Russie ?

Pour partir en voyage en Russie, l’unique possibilité est de vous y rendre en avion. Il s’agit d’un vol d’environ 3 heures et demi, avec pour destination l’aéroport de Moscou. Aussi, sachez qu’il est préférable d’opter pour un vol direct : moins long et plus pratique ! Comme il s’agit d’un court-courrier, nous vous recommandons de rester minimum 7 jours sur place, pour des raisons éco-responsables.

Faut-il un visa / passeport pour partir en Russie ?

Pour entrer ou transiter en Russie, les citoyens français doivent posséder un visa valide ainsi qu'un passeport en cours de validité. Les visas peuvent être obtenus auprès des représentations consulaires russes dans le pays de résidence. À leur arrivée en Russie, tous les visiteurs étrangers sont tenus de compléter une carte de migration. Ce document, tamponné par les gardes-frontières, atteste de l'entrée légale sur le territoire russe. En cas de perte ou de détérioration de cette carte, il est impératif de signaler l'incident dans un délai de trois jours à une antenne locale du ministère de l’Intérieur russe (MVD), où un duplicata sera fourni sans frais. Au moment de quitter la Russie, la carte migratoire doit être restituée aux gardes-frontières. La situation actuelle restant tendue, nous vous conseillons de consulter le site de France Diplomatie. Date de mise à jour : 22/01/2024

Sécurité Russie : comment partir l'esprit tranquille ?

Dans le contexte de la guerre d’agression menée par la Russie en Ukraine et d’une situation intérieure volatile, il est formellement déconseillé de se rendre dans l’ensemble du territoire de la Russie. Date de mise à jour : 22/01/2024

Quels vaccins pour la Russie ?

En raison de la forte présence de médicaments contrefaits en Russie, il est conseillé aux voyageurs de prendre avec eux des médicaments achetés en France, adaptés à leur condition médicale ou traitement. En cas de maladie ou d'hospitalisation, il est préférable de contacter en premier lieu l'assurance "voyage rapatriement" souscrite lors de la demande de visa pour la Russie, afin d'être dirigé vers un établissement hospitalier approprié. Il est essentiel d'être vacciné contre DTP, ROR, hépatites A et B, fièvre typhoïde, méningocoque, et possiblement contre l'encéphalite à tiques d'Europe centrale et la rage, selon votre destination et durée de séjour. Pour les voyages en Sibérie, envisagez la vaccination contre l'encéphalite japonaise et prenez des mesures contre les moustiques. Consultez toujours votre médecin ou un centre de conseils aux voyageurs. Date de mise à jour : 22/01/2024

Nos conseils pour vos vacances en Russie

Le Potala à Lhassa, Tibet

Les avis voyageur suite à leur séjour en Russie

Dimitri

Grâce à notre partenaire Option Way, Evaneos vous permet de bénéficier de nombreux avantages :

  • Des tarifs compétitifs
  • Des prix tout compris sans surprise
  • Votre agence locale informée en cas de modification de vols

Vous pouvez également réserver vos vols vous-même sur notre site partenaire.

Tibetan temple

  • Evaneos Schweiz
  • Evaneos Deutschland
  • Evaneos España
  • Evaneos France
  • Evaneos Italia
  • Evaneos Nederland
  • Qui sommes-nous ?
  • Mentions légales
  • Politique des cookies
  • Utilisation des cookies
  • Politique de confidentialité
  • Tourisme Responsable
  • Rapport d'Impact 2022
  • Plan du site
  • Partenaires
  • Services Utiles
  • Application iOS
  • Application Android
  • Centre d'aide
  • Recrutement
  • Devenez agence locale partenaire
  • Working Abroad program

Axa

Voyage en Russie avec une agence locale

Construisons ensemble votre voyage sur mesure en russie, thémes populaires, parmi les voyageurs, sports nautiques, transsibérien, nature-faune flore, avantages de notre agence.

Agence locale experte de la destination pour des voyages au tarif le plus juste

Paiement par carte bancaire sans frais auprès du collectif Nomadays, agence française

Réservation encadrée par la législation française. Remboursement intégral ou report sans frais en cas de fermeture des frontières

Agence plébiscitée par la communauté des voyageurs, et reconnue pour son professionnalisme

Idées de voyage

Pour un séjour en russie sur mesure.

Laissez-vous inspirer par nos idées de circuit en Russie, et construisons ensemble votre voyage sur mesure.

Evasion estivale au Grand Baïkal

Le duo russe: moscou et saint-pétersbourg.

Tous nos voyages en Russie peuvent être privatisés et personnalisés selon vos envies. N'hésitez plus, contactez-nous !

Altaï, terre des Chamanes

A la conquête de saint-pétersbourg, en plein coeur de moscou, vos vacances en russie.

Il y a tout à découvrir en Russie car si le pays est entre l’Europe et l’Asie, le dépaysement est total !

La Russie ne s'arrête pas à Moscou ni Saint-Pétersbourg. En effet le pays recèle d’autres joyaux : de Kazan au lac Baïkal en passant par les steppes de l'Altaï ou encore de la mer Noire à la péninsule volcanique du Kamtchatka.

La Russie se visite même en hiver. Avec un bon manteau et des chaussures bien chaudes, visitez le pays autrement !

Il y en pour tous les goûts : histoire, art, etc… Le pays regorge en effet de théâtres, musées, salles de spectacle

Être surpris en permanence. De par sa diversité et sa superficie, la Russie est un pays de contrastes.

La Russie vous marquera à jamais. Une fois le premier voyage effectué, l’envie de revenir se fera ressentir !

Notre équipe sur place

Agence de voyage en russie : profitez d'une expertise locale et d'un tarif en direct, irina isakina - responsable excursion, benoît lardy - président, laurent fontaine - directeur adjoint, anna fedina - guide-interprète, témoignages, avis de nos voyageurs en russie, pierre abba.

Les hôtels avaient des tarifs facturés relativement comparables à ce qu’on peut trouver soi-même sur Internet ; ils étaient généralement bien situés et confortables. Donc bravo et merci !

Olivier Rigaud

A recommander.

et la liberté d'un voyage individuel. Tout c'est parfaitement déroule comme prévu, un guide qualifié et une équipe parisienne professionnelle et réactive. A recommander

Philippe Humbert

Le centre ville est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1990. Je vous conseille vraiment de visiter cette ville au moins une fois dans votre vie. Je l’ai visitée pour la premiè

Inspirations de voyage

Les six plus beaux kremlins de russie, visiter le lac baïkal : été vs hiver , les plus belles stations de métro à moscou, croisière fluviale en russie, guide de voyage pour la russie, en savoir plus sur la russie et les russes.

«Et il n'est rien de plus beau que l'instant qui précède le voyage, l'instant où l'horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses».

Abonnez-vous à nos lettres d'information

Tsar Voyages est une agence locale francophone basée à Moscou et Saint-Petersbourg. Depuis quelques années l'agence a également ouvert ses propres bureaux à Paris afin de mieux servir ses clients.

L'agence vous propose essentiellement des voyages sur mesure, adaptables à vos envies et à votre budget. Mais aussi quelques mini-groupes avec des départs à dates fixes.

Tsar Voyages est membre du réseau d'agences locales Nomadays. Vivez votre voyage sur mesure avec une agence locale spécialiste de sa destination.

ACS - Conseils pour voyageurs et expatriés

Conseils pour voyageurs et expatriés

voyages en russie

7 choses à savoir pour voyager en Russie

Voyager en Russie

Dans le contexte créé par l’invasion de l’Ukraine par la Russie, l’ambassade de France à Moscou informe que l’ensemble du territoire de la Russie est déconseillé sauf raison impérative.

Plus d’informations :

  • Conseils aux voyageurs à destination de la Russie
  • Ambassade de France en Russie

La Russie est le plus grand pays du monde avec plus de 143 millions d’habitants. En 2018, elle fait partie des 10 premiers pays les plus visités au monde, le nombre de voyageurs attirés par son authenticité et sa diversité n’ayant cessé de croître depuis plus de 20 ans. (Source ONU)

Le pays le plus vaste du monde offre à ses visiteurs la possibilité de découvrir des paysages, une culture et des traditions typiques.

Voyager en Russie ne s’improvise pas ! Avant de partir, voici les principales choses à savoir et à prendre en compte pour ne pas se retrouver en difficulté et profiter pleinement de son voyage.

Quelle saison pour voyager en Russie ?

Choisissez la période qui vous correspond le mieux !

En Russie, les saisons sont très différentes. Le pays n’est pas toujours froid et enneigé comme beaucoup de monde se l’imagine. Le climat peut varier sur une même période mais il reste tout de même possible d’identifier celle qui vous convient le mieux pour vous y rendre.

Beaucoup de voyageurs préfèrent visiter la Russie en été. Le pays est plus ensoleillé et on peut ainsi apercevoir ses plus beaux paysages sous la lumière. En automne, bien que la saison offre de somptueux décors de nature changeante, il fait rarement soleil, la météo est souvent grise et pluvieuse, ce qui pourrait assombrir votre voyage…

Au printemps, la fonte des neiges est importante, les voyageurs peuvent vite se retrouver à patauger dans la boue qui envahit le pays. Une période un peu risquée pour profiter de votre séjour.

La Russie est connue pour être un pays froid, il est vrai que l’hiver peut être glacial et que le climat est très rude. Les températures peuvent descendre jusqu’à -40°. Pour visiter certaines régions du pays en cette saison, il faut prévoir un équipement spécial grand-froid et envisager des déplacements et hébergements adaptés à la saison. Les risques de grands froids sont les plus élevés dans les milieux ruraux du pays. Les villes quant à elles sont très animées et moins froides.

L’hiver en Russie vous aurez la chance de participer à des activités saisonnières locales telles que le chien de traîneau en Sibérie ou tout simplement, d’admirer de spectaculaires paysages enneigés !

Printemps en Russie

Quelles sont les formalités d’entrée en Russie pour un séjour touristique ?

Pour voyager en Russie il est important de souligner (au feutre rouge) que le visa est obligatoire pour les ressortissants de l’UE. Pour ceux qui ont du mal avec les démarches administratives, c’est le moment de serrer les dents puisque si vous souhaitez partir en Russie vous devez absolument passer par là !

La demande de visa touristique

Il faut s’y prendre suffisamment à l’avance pour obtenir votre visa touristique russe à temps. Dans un premier temps, il faut recevoir une invitation touristique. Elle peut provenir d’une agence de voyages russe ou encore d’un hôte. Pour recevoir l’invitation, il faut nécessairement que vous réserviez une prestation touristique payante. Ce n’est qu’ensuite que vous pouvez faire votre demande de visa auprès d’un centre de visas pour la Russie : autrement dit, un consulat. Le visa touristique russe est de maximum 30 jours et il n’est pas renouvelable une fois sur place. Pour une durée plus longue il faut se procurer un visa business sous d’autres conditions.

Visa russe

Afin de ne pas se voir refuser le visa touristique, vous devez préparer votre dossier avec une très grand attention. Dans un premier temps, il vous faut impérativement remplir le formulaire en ligne de demande de visa. Puis, constituer votre dossier auprès du consulat de votre choix.

Le visa touristique coûte 35 € en délai normal (moins de 10 jours ouvrés) et 70 € en express (moins de 3 jours ouvrés) auxquels il faut ajouter les 26 € de frais de service du centre des visas.

Voici les documents dont vous aurez besoin pour compléter votre demande de visa touristique :

  • Le passeport : assurez-vous que votre passeport soit valable pour au moins une durée de 6 mois après la date de retour de votre voyage en Russie et que vous disposez d’au moins deux pages vierge se faisant face
  • Le formulaire en ligne rempli, signé et daté à l’encre noire
  • Une attestation nominative d’assurance maladie et rapatriement : il faut que vous possédiez une assurance admise par le consulat russe, si ce n’est pas déjà le cas, souscrivez une assurance voyage avant de débuter vos démarches administratives. La Russie exige que l’organisme avec lequel vous souscrivez ait un correspondant local sur place et qu’elle vous assure avec un plafond de 30 000€ minimum. Lors de votre demande de visa, vous devez présenter un exemplaire original de votre attestation d’assurance (les photocopies ne sont pas acceptées), elle doit obligatoirement indiquer : le numéro du contrat, le nom de l’assuré, les dates du séjour en Russie, le tampon et la signature de l’assureur.
  • Une invitation / voucher touristique
  • La confirmation de paiement de réservation d’hôtel
  • Un justificatif de séjour
  • Une photo d’identité récente
  • De l’argent pour payer le visa et les frais de dossier
  • Si cette procédure vous semble trop compliquée, vous pouvez faire votre demande de visa touristique via une agence spécialisée. Le visa vous coûtera un peu plus cher mais les démarches vous paraîtront moins longues et complexes.

L’enregistrement auprès des autorités locales

Seconde étape importante, l’enregistrement auprès des autorités locales russes, obligatoire dans le cas où vous resteriez plus de 7 jours ouvrés dans une même ville de Russie. Si vous logez dans un hôtel ou une auberge, c’est votre établissement qui vous enregistrera automatiquement, ils sont obligés de le faire pour chaque entrée d’un nouveau touriste sur le territoire russe, certains établissements vous le factureront entre 4 et 15€. Si vous logez chez un particulier, ce dernier se doit d’effectuer la démarche pour vous.

Attention, pour les touristes qui changent d’hôtel en cours de route, si votre premier hôtel ne vous a pas enregistré, l’hôtel suivant peut ne pas vouloir vous accueillir. Dans cette situation, il faudra alors recontacter votre premier hôtel pour qu’il vous enregistre auprès des autorités locales. Un touriste non déclaré encourt jusqu’à 260€ d’amende en cas d’un contrôle de police. Pour ne pas vous mettre en difficulté, il est important de toujours conserver sur soi les documents justifiants votre durée de séjour, votre lieu d’hébergement etc. Ils vous permettront de pouvoir justifier votre parcours auprès des autorités qui peuvent parfois se montrer très exigeantes.

Pour plus d’informations au sujet de l’enregistrement nous vous conseillons de consulter le blog Russiable.fr.

Afin d’obtenir les informations les plus fiables au sujet des formalités d’entrée en Russie, nous vous conseillons également de consulter la section des visas sur le site de l’ambassade de Russie .

La langue et l’alphabet Russe

Les russes parlent le russe et utilisent l’alphabet cyrillique pour écrire. Même si vous parlez un très bon anglais, vous ne pourrez pas y échapper : il vous faut nécessairement penser à trouver des moyens pour communiquer en russe. D’autant plus que les russes, particulièrement dans les petites villes, ne parlent pas toujours anglais ni même français.

Afin d’améliorer la qualité de votre voyage nous vous conseillons de connaître quelques mots de bases, ceux qui vous aideront à interpeller un russe pour lui demander de l’aide ou simplement pour le saluer : bonjour / zdrasvouitié, s’il vous plaît / pajalousta… 

Alphabet russe

Un russe appréciera vos efforts de langage et se montrera plus enclin à vous accorder du temps. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez vous procurer un guide de conversation ou encore un lexique franco-russe. Si vous avez le temps et l’envie vous pouvez également vous familiariser ou apprendre le russe grâce à des applications mobiles telles que Babbel ou Busuu. Il existe également des applications de traduction sur votre mobile qui traduisent les textes en alphabet cyrillique instantanément dans votre langue d’origine ( Google Translate par exemple).

Ces outils de communication peuvent vous être d’une aide précieuse et vous sortir de situations délicates. Pensez-y !

Quels sont les moyens de transports en Russie ?

Dans les grandes villes, le réseau de transport en commun russe a très bonne réputation : bus, métro, tramways et aussi « Marchroutkas » (taxis collectifs).

Métro en Russie

Métro et bus

Un ticket de métro coûte environ 0,80€ et un ticket de bus peut être jusqu’à deux fois moins cher. Il est également possible d’acheter des cartes de transport rechargeables et de vous faire rembourser le crédit restant lors de votre départ.

Le taxi est aussi un très bon moyen de transport. Attention, les taxis russes n’ont pas le même fonctionnement que les taxis français ! En général, ils ne disposent pas de compteur et il vous faudra négocier le prix avant de monter. Si la négociation en russe vous fait peur, vous pouvez passer par des applications dédiées comme Gett Taxi ou City Mobil, et qui, au même titre que nos applications françaises, vous mettent en relations avec des chauffeurs et définissent un tarif à l’avance.

Les Marchroutkas

Les Marchroutkas sont des moyens de transport très utiles en Russie. C’est l’intermédiaire entre les taxis et les minis-bus privés. Ils disposent de leurs propres lignes régulières avec des numéros et des arrêts. Pour que le chauffeur vous prenne à l’arrêt un signe de la main suffit, pour demander l’arrêt auquel vous souhaitez descendre, il vous faudra l’interpeller. Ce petit moyen de transport est très pratique et peu coûteux. Le coût d’un ticket est d’environ 0,30€. En général, on paie le ticket en entrant dans le Marchroutka en pièces de monnaie de préférence. Ce moyen de transport convivial participe au charme de la Russie et à son authenticité, il vous permettra de découvrir le quotidien des locaux, qui n’hésiteront pas à vous aider en cas de besoin.

Train en Russie

Pour les trajets plus longs, vous pouvez vous déplacer en train et/ou en TGV. Pour faire Moscou / Saint-Pétersbourg, comptez environ 4h de trajet avec le TGV « Sapsan ». Pour obtenir les horaires de vos trains, les sites sont disponibles en version anglaise. Par contre, la recherche d’itinéraires se fera avec le nom russe des villes, exemple : Moskva pour Moscou. Voici des sites qui pourront vous aider à vous déplacer en train :  eng.rzd.ru , pass.rzd.ru et poezda.net . 

Pour les grandes distances vous pouvez aussi opter pour l’avion, il vous permettra de vous déplacer à l’intérieur du pays plus rapidement. Un vol Moscou / Saint-Pétersbourg par exemple dure 1h15. Il existe plusieurs compagnies russes (Aeroflot, S7 Airline, UTair Airlines, Pobeda Airlines…) avec lesquelles vous pourrez facilement communiquer en anglais.

La location de voiture

S’aventurer sur les routes russes peut vite devenir très compliqué et dangereux : trafic important, panneaux écrits en cyrillique, code peu compréhensible… Mais c’est aussi un bon moyen de se déplacer facilement. Si vous souhaitez tout de même tenter l’aventure, il faudra vous attendre à avoir plusieurs formalités à remplir avant d’être autorisé à prendre le volant. Pour ceux qui oseront tenter l’expérience, nous vous souhaitons bon courage !

Le budget voyage et la monnaie Russe

La monnaie en Russie est le rouble (R), 1 € équivaut à environ 75 roubles. Il faut tout de même rester attentif à l’évolution du taux de change car le rouble est une monnaie très volatile. Vous trouverez facilement des bureaux de change un peu partout dans le pays. Il est préférable pour vous d’établir un budget à l’avance. A ce budget, n’oubliez pas d’ajouter les frais que vous réservez aux formalités d’entrée en Russie.

La Russie un pays cher ? Tout comme le froid, c’est une idée reçue ! Depuis la crise financière de 2014 et la chute du rouble sur le marché des changes, la Russie n’est plus considérée comme un pays cher par les voyageurs français et reste accessible aux petits budgets. En Russie, comme dans de nombreux pays, l’hébergement reste la dépense la plus importante d’un budget voyage, suivi de la nourriture, des déplacements et des loisirs.

Selon les critères que vous choisirez pour réserver votre logement, le prix de la nuit peut varier du simple au double. En Russie, les hôtels sont environ 40 % moins cher qu’en France mais peuvent devenir très peu coûteux lorsque l’on s’éloigne des grandes villes. Pour les budgets plus serrés, vous pouvez faire vos réservation en Airbnb ou en auberges de jeunesses.

A titre d’exemple, voici les différents tarifs pour une nuit à Moscou :

  • Dans un hôtel 3 étoiles environ 70 €, pour un hôtel 4 étoiles comptez plus de 100 €
  • Dans un petit hôtel local environ 30 €
  • En auberge de jeunesse environ 20 €
  • En Airbnb environ 60 €

Manger en Russie

En ce qui concerne la nourriture, n’hésitez pas à sortir de votre zone de confort et à vous laissez tenter par les restaurants typiques russes. La Russie a une identité culinaire propre alors autant en profiter ! On en trouve pour tous les goûts et tous les prix. En moyenne, il faut prévoir un budget d’environ 25 € par jour et par personne pour les repas. Vous serez certainement séduits par des spécialités locales telles que la soupe “Borshtch” aux légumes et à la viande ou encore les “Goloubtsy”, des choux farcis.

Comme nous l’avons vu précédemment, en Russie l’utilisation des moyens de transport est peu coûteuse et accessible à tous. Dans les grandes villes, le métro est pratique et peu cher. Nous vous conseillons tout de même de planifier à l’avance vos déplacements et ainsi associer une partie de votre budget au transport, elle variera selon vos besoins.

Aussi, n’oubliez pas de réserver un budget pour les loisirs qui sont nombreux et qui peuvent parfois être onéreux. La Russie offre un choix de nombreuses activités culturelles, sportives ou encore touristiques. Vous aurez de quoi vous occuper ! Il existe dans les grandes villes des cartes de tourisme proposant des packs d’activités, par exemple : le Moscow Pass propose l’accès à 40 musées et 3 excursions pour 51 € sur 3 jours, vous pouvez vous procurer ce pass en ligne sur  www.moscowpass.com .

Pour voir la Russie autrement grâce à des activités d’exceptions nous vous conseillons de vous fixer un seuil budgétaire à ne pas dépasser et d’identifier 2 ou 3 activités à faire pendant votre séjour. Anticiper toutes les dépenses en termes d’activités, vous permettra de profiter de la Russie sans vous ruiner.

Vous serez tenté de repartir avec un souvenir… En Russie, l’artisanat traditionnel est riche et varié. Si vous êtes adeptes des souvenirs originaux vous serez servis : vaisselle en bois peint, châles colorés, les célèbres “Matrushka” (poupées gigognes) etc. Pour ceux qui souhaitent se remémorer leur voyage et gâter leurs proches, prévoyez un petit budget souvenirs.

Les destinations et attractions incontournables en Russie

Avec ses dix-sept millions de kilomètres carrés, la Russie est le plus grand pays du monde et offre de nombreuses options d’itinéraires. Vous n’aurez pas le temps de tout voir et il vous faudra faire des choix, comme, par exemple, concentrer vos visites sur les villes dites “incontournables” :

  • Saint-Pétersbourg
  • Vladivostok

Visiter la ville de Moscou

  • Moscou La Place Rouge, le Monastère de Novodievitchi, la Cathédrale Basile-le -Bienheureux, Kremlin (la Cathédrale de la Dormition, l’Église de la Déposition-de-la-robe-de-la-vierge), la Galerie Tretiakov….
  • Saint-Pétersbourg Musée de l’Ermitage, Palais de Peterhof, Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, le Palais d’Hiver, la Cathédrale Saint-Isaac, Place du Palais, Cathédrale Notre-Dame-de-Kazan de Saint-Pétersbourg….

Bien entendu, voyager en Russie ne s’arrête pas à visiter Moscou et Saint-Pétersbourg. Il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus et découvrir des lieux moins connus. Une fois sur place, en train vous pouvez partir à la rencontre du Baïkal, le lac le plus profond de la planète dans le sud-est du pays ou visiter les montagnes de l’Altaï proches de la frontière avec la Mongolie.

Le transsibérien

Le transsibérien en Russie

Le réseau de ligne de train le plus connu en Russie est le transsibérien. Si vous n’êtes pas pressé et que vous souhaitez prendre le temps d’admirer les paysages de Russie à travers la fenêtre du train alors n’hésitez pas ! Très populaire, le transsibérien est la ligne ferroviaire la plus longue du monde avec ses 9.300 km de voies s’étirant de Moscou à Vladivostok. A bord de ces trains, vous pouvez faire différentes variantes de parcours et traverser plusieurs villes et villages en direction de la Mongolie ou de Vladivostok. Les distances sont longues, les temps de trajets aussi, l’occasion idéale de découvrir les russes et leurs coutumes.

La sécurité : soyez vigilant !

Il existe plusieurs risques pour la sécurité du voyageur en Russie : risque industriel, risque terroriste, délinquance, hooliganisme, cybercriminalité, risque naturels ou encore ceux liés aux transports. De manière générale, si vous voyagez en Russie, il vous faudra être vigilant. Certaines zones sont déconseillées voire interdites aux touristes, par exemple : l’Ossétie du Nord, la Tchétchénie ou encore la Kabardino-Balkarie. Nous vous conseillons donc de bien vous renseigner sur les lieux que vous avez prévu de visiter, d’éviter de vous déplacer avec des objets de valeurs ou de trop importantes sommes d’argent. Votre sécurité est importante alors soyez prudent ! Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter le site  www.diplomatie.gouv.fr  vous obtiendrez plus de détails sur  la sécurité en Russie.

Avez-vous pensé à l’assurance voyage ?

L’ assurance voyage est obligatoire pour obtenir votre visa touristique. Pour ceux qui ne sont toujours pas couverts, nous vous proposons des assurances voyages qui correspondent à vos besoins. Notre contrat Globe Partner , par exemple, prend en charge (pour de vrai !) vos frais médicaux et hospitalisation à l’étranger. Il comprend une garantie Responsabilité Civile “vie privée” et rapatriement. Le contrat peut être souscrit en ligne pour la durée de votre choix allant jusqu’à 12 mois, le tout pour l’un des meilleurs rapport qualité/prix du marché. Globe Partner inclut toutes les garanties exigées par le consulat russe.

De quoi partir en Russie VRAIMENT tranquille !

Vous trouverez plus d’informations sur ce que couvre une assurance voyage dans notre article dédié ici .

Partir en Russie

Commentaires

06/03/2019 à 14 h 58 min

J’aime la Russie j’ai besoin d’aller la bâ

Paul massa Guilavogui dit

27/06/2019 à 15 h 18 min

Je veux travailler à l’étranger

Annie Ronsin dit

24/06/2021 à 7 h 35 min

N’ayez surtout pas peur d’aller en Russie. Dans les risques cités vous avez les mêmes en France Par contre je peux vous dire qu’ en France à certains endroits je ne veux plus prendre les transports alors qu’en Russie je prends le métro même à minuit

Leïla Ihellaine dit

24/06/2021 à 17 h 14 min

Merci pour votre témoignage.

Aya Zaibila dit

24/07/2021 à 10 h 35 min

Mercii beaucoup

07/09/2021 à 14 h 15 min

Avec plaisir 🙂

Schaguené dit

14/11/2021 à 19 h 48 min

Je voudrais aller a Moscou en moto ,,,est ce que sais possible ?…..

15/11/2021 à 16 h 58 min

Bonjour, tout est possible dans la vie ! :p à condition de suivre les démarches administratives qu’impose le pays d’accueil. Bien à vous.

Akli acherchour dit

09/02/2022 à 2 h 52 min

Yannick kuetche dit

28/12/2021 à 23 h 04 min

c’est mon rêve le plus précieux, être en terre ruse ?

31/12/2021 à 16 h 03 min

On vous souhaite qu’il se réalise !

28/12/2021 à 23 h 05 min

je veux y vivre et passer le restants de ma vie en russi j’adore ce pays de tout mon ❤️, âme et esprit ??

25/01/2022 à 17 h 17 min

Nous souhaitons que votre souhait se réaslise.

09/02/2022 à 2 h 48 min

La final de champions ligue le 28 mai en Russie l’un des meilleurs rêve

Lucien AYETAN dit

21/02/2022 à 7 h 02 min

Je serai très heureux de venir travailler dans ce beau pays.

05/02/2024 à 17 h 39 min

Il faudra passer le TRKI (niveau B1) dans ce cas pour intégrer une société russe.

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

  • Conseils pour les voyageurs
  • Destinations
  • Guide assurance
  • Pour les étudiants français et étrangers
  • Tout savoir sur l'expatriation
  • Voyager en famille

Nos produits d’assurance

Globe Traveller – Assurance voyage multirisques personnalisable

Globe Partner – Assurance voyage complète à petits prix

Europax – Assurance pour voyage dans la zone Schengen

EFenp – Assurance pour résidents étrangers en France

Globe Partner Etudiants Internationaux – Assurance pour étudiants étrangers en France

Toutes nos assurances pour expatriés

  • Passer au contenu principal
  • Passer à « À propos de ce site »

Sélection de la langue

Aidez-nous à améliorer notre site Web. Répondez à notre sondage !

COVID-19 : conseils de santé pour tous les voyageurs

Conseils aux voyageurs pour la Russie

Dernière mise à jour : Sécurité – attaque terroriste à Krasnogorsk, dans l’oblast de Moscou

Date de la dernière mise à jour : 6 mai 2024 10:24 ET

Sur cette page

Niveau de risque, exigences d'entrée et de sortie, lois et coutumes, catastrophes naturelles et climat, besoin d'aide, russie - évitez tout voyage.

Le conflit armé en Ukraine a conduit à des incursions armées dans des régions proches de la frontière russo-ukrainienne. Des attaques de drones, des explosions, et des incendies ont eu lieu plus à l’intérieur de la Russie. Les impacts du conflit armé avec l’Ukraine peuvent également comprendre :

  • une mobilisation militaire partielle;
  • des restrictions sur les transactions financières;
  • unoffre de liaisons aériennes de plus en plus limitée.

Si vous êtes en Russie, vous devriez partir pendant que des options commerciales sont toujours disponibles. Si vous restez en Russie, restez discret. Les Canadiens possédant la citoyenneté russe pourraient être mobilisés pour le service militaire obligatoire.

Haut de page

Attaque terroriste à Krasnogorsk, dans l’oblast de Moscou

Le 22 mars 2024, une attaque terroriste a eu lieu au Crocus City Hall, une salle de concert à Krasnogorsk, à l’extérieur du centre de Moscou. On rapporte des coups de feu et des explosions. L’incident a fait plusieurs victimes et des incendies sont toujours actifs continuent de brûler autour du site de l’attaque.

Les autorités locales ont établi un périmètre de sécurité autour de la zone affectée et ont annulé les prochains rassemblements de masse à Moscou. D’autres attentats terroristes pourraient se produire à tout moment.

Si vous êtes dans l'oblast de Moscou :

  • évitez la zone affectée;
  • suivez les directives des autorités locales;
  • Faites preuve d’une extrême vigilance en public et évitez les grands rassemblements;
  • communiquez avec l’ambassade du Canada en Russie, à Moscou pour obtenir une aide consulaire d’urgence.

Conflit armé avec l'Ukraine

Le 24 juin 2023, des tensions militaires ont été signalées dans la région de Rostov.

La disponibilité des vols, déjà limitée suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, continue d’être soumise à des limitations imprévisibles et importantes. Si vous êtes en Russie, vous devriez partir pendant que des options commerciales sont toujours disponibles.

Il n'est pas possible d'effectuer certaines transactions financières, notamment celles effectuées avec les principales cartes de crédit et de débit canadiennes. Par conséquent, il se peut que vous ne puissiez plus utiliser votre carte de crédit pour effectuer des achats en Russie ou pour retirer de l'argent au guichet automatique. Les services essentiels pourraient également être affectés.

Les communications relatives à la situation actuelle sont examinées de près par les autorités locales. Vous risquez de lourdes conséquences si vous discutez, partagez ou publiez des informations relatives à l'invasion russe en Ukraine. Les journalistes étrangers et autres travailleurs des médias en Russie pourraient également être confrontés à des risques considérables.

Les conditions de sécurité sont imprévisibles et pourraient se détériorer sans préavis. La capacité de notre ambassade à fournir des services consulaires en Russie pourrait devenir très limitée.

Des incursions armées et des tirs d'obus ont eu lieu dans des régions proches de la frontière russo-ukrainienne, notamment dans les oblasts de Bryansk et Belgorod. Des attaques de drones, des explosions, et des incendies ont également eu lieu sur des sites d’infrastructures clés et dans des installations militaires situées plus à l’intérieur de la Russie et dans les villes, y compris à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

Vous pourriez faire face à une présence des forces de sécurité accrue et à des perturbations potentielles de vos déplacements et des transports, notamment dans les zones à proximité des installations militaires russes

Évitez tout voyage en Russie. Si vous décidez de rester en dépit de cet avertissement, soyez conscients que :

  • vous pourriez devoir rester en Russie plus longtemps que prévu;
  • vous pourriez devoir faire face à des pénuries de produits et de services essentiels;
  • vous risquez de ne pas pouvoir utiliser vos cartes bancaires pour payer ou retirer des fonds;
  • vous ne devriez pas dépendre du gouvernement du Canada pour quitter le pays

De plus, tant que vous restez en Russie, vous devriez :

  • réviser vos mesures de sécurité personnelle de manière quotidienne;
  • restez discret;
  • vous abstenir de discuter de la situation politique en public ou en ligne;
  • éviter les endroits où se tiennent des manifestations et de grands rassemblements;
  • vous assurer d’avoir des réserves suffisantes d’argent comptant, de denrées essentielles et de médicaments;
  • éviter tout endroit où se trouvent des installations ou des activités militaires;
  • surveiller les sources d'information fiables pour rester au courant de l'évolution de la situation;
  • vous assurer que vos documents de voyage et ceux des membres de votre famille sont à jour;
  • communiquer avec votre compagnie aérienne pour vérifier la disponibilité des vols;
  • informer votre famille et vos amis de vos projets de voyage;
  • vous inscrire et mettre à jour vos coordonnées au moyen du service d' inscription des Canadiens à l'étranger et encourager les autres Canadiens en Russie à en faire de même.

Oblast de Rostov

Le gouvernement russe a déclaré l’état d’urgence dans l’oblast de Rostov, où il maintient une imposante présence militaire. La situation le long de la frontière ukrainienne est imprévisible et peut changer soudainement. Faites preuve d’une extrême vigilance si vous devez vous rendre dans cette région, car les affrontements armés et la violence peuvent compromettre gravement votre sécurité. Si vous vous trouvez dans cette région, vous devriez envisager très sérieusement de partir. La capacité de l’ambassade du Canada en Russie, à Moscou, de fournir une aide consulaire dans ces zones est extrêmement limitée.

Républiques du Daghestan, d’Ingouchie et de Tchétchénie, et kraï de Stavropol

Les attentats terroristes sont fréquents dans les républiques du Daghestan, d’Ingouchie et de Tchétchénie, et dans la région de Stavropol. La sécurité demeure précaire, et la situation est dangereuse. Des attentats-suicides ont lieu régulièrement, et des assassinats ciblés ont aussi été commis. Les mines et les munitions non explosées sont très répandues, et les enlèvements contre rançon sont fréquents.

Il faut une permission spéciale du ministère de l’Intérieur de la Russie pour se rendre dans certaines régions.

Républiques de Kabardino-Balkarie (y compris la région du mont Elbrouz), de Karatchaevo-Tcherkéssie, et d’Ossétie du Nord

Les tensions sont élevées le long de la frontière entre la Russie et la Géorgie, ce qui peut se répercuter sur la situation en matière de sécurité dans les républiques de Kabardino-Balkarie, de Karatchaevo-Tcherkéssie et d’Ossétie du Nord. Des opérations militaires sont déclenchées à court préavis, voire sans préavis, ce qui restreint les déplacements. Les passages frontaliers vers la Géorgie et l’Azerbaïdjan sont souvent fermés, parfois pendant de longues périodes.

Il existe une menace terroriste. Des groupes terroristes ont appelé à des attaques en sol russe. Les incidents faisant des morts et des blessés ont lieu le plus souvent dans le Caucase du Nord, à Moscou et à Saint-Pétersbourg, mais ils peuvent se produire n’importe où dans le pays.  Des attentats terroristes peuvent se produire à tout moment.

Ces attentats pourraient viser :

  • des édifices gouvernementaux, y compris des écoles;
  • des lieux culturels, y compris des salles de concert, des boîtes de nuit et des centres d'événements;
  • des lieux de culte;
  • des transporteurs aériens, des aéroports, ainsi que d’autres plaques tournantes et réseaux de transport;
  • des endroits publics comme des attractions touristiques, des restaurants, des bars, des cafés, des centres commerciaux, des marchés, des hôtels et d’autres lieux fréquentés par des étrangers.

Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics.

Les autorités russes ont renforcé les mesures de sécurité générales à Moscou et dans d’autres grandes villes.

Criminalité

Crimes violents.

Les crimes contre des étrangers constituent un grave problème. Les agressions et le harcèlement sont courants, surtout à l’endroit des étrangers d’origine asiatique ou africaine. Certaines victimes ont même perdu la vie à la suite d’agressions. Dans les zones où nous recommandons d’éviter tout voyage, les étrangers sont particulièrement vulnérables. Plusieurs travailleurs humanitaires locaux et journalistes ont été tués ou enlevés. Des convois d’aide facilement reconnaissables ont été ciblés et détruits. Exercez une extrême prudence dans les foules et les marchés publics.

Crimes mineurs

Il se commet fréquemment des crimes mineurs comme des vols à la tire et des vols de sac à l’arraché. Ils sont souvent commis par des groupes d’enfants et d’adolescents. Les malfaiteurs ont recours à toutes sortes de stratagèmes pour détourner l’attention de leurs victimes, y compris des demandes d’aide. Si vous vous trouvez dans une telle situation, éloignez-vous rapidement. Les endroits où ces méfaits sont le plus susceptibles de se produire sont notamment :

  • les passages piétonniers souterrains;
  • les réseaux de transport en commun et les plaques tournantes de transport;
  • les sites touristiques;
  • les restaurants et les marchés;
  • les chambres d’hôtel ou les résidences (même lorsqu’elles sont occupées et que les portes sont verrouillées).

En optant pour un voyage en groupe organisé par une agence réputée, vous pouvez diminuer les risques d’être victime de ce genre d’incidents.

Évitez de faire étalage de richesse et rangez toujours en lieu sûr vos effets personnels, y compris votre passeport et vos autres documents de voyage. Il est difficile de remplacer des documents de voyage et des visas, et cela peut retarder de beaucoup votre retour au Canada

Stratagèmes criminels

Il arrive également que des criminels se fassent passer pour des policiers, notamment à Saint-Pétersbourg. Les vrais policiers portent un insigne distinctif bien en vue sur leur uniforme. Dans les régions rurales, il arrive que de faux postes de contrôle soient érigés pour voler les gens.

Manifestations et élections

Des manifestations surviennent. Même les manifestations qui se veulent pacifiques peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent aussi grandement perturber la circulation et les transports publics.

  • Évitez les endroits où se tiennent des manifestations et de grands rassemblements;
  • Suivez les directives des autorités locales;
  • Consultez régulièrement les médias locaux pour vous tenir au courant des manifestations en cours.

Compte tenu des tensions politiques accrues, faites preuve de vigilance et abstenez-vous de discuter en public d’actualité politique.

Liens utiles

  • Rassemblements de masse (événements à grande échelle)
  • Lois sur les mineurs participant à des manifestations 

Tensions dans la péninsule coréenne

Les tensions dans la péninsule coréenne voisine peuvent s’intensifier à tout moment, et la situation en matière de sécurité peut se détériorer soudainement. Les tensions peuvent augmenter avant, pendant et après des essais nucléaires ou des essais de missile de la Corée du Nord ou des exercices militaires, ou en raison d’incidents ou d’activités militaires à la frontière entre les deux Corées ou à proximité de celle-ci. Suivez l’évolution de la situation, faites preuve de vigilance et conformez-vous aux instructions des autorités locales.

Aliments et boissons contenant des drogues

Ne laissez jamais vos aliments ou vos boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des inconnus. Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Ces produits peuvent contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

Escroqueries

Des étrangers qui avaient noué des liens d’amitié ou des relations amoureuses sur Internet ont été victimes de fraude et ont dû faire face à des imbroglios financiers en Russie. Faites preuve de vigilance et sachez que nous ne pouvons pas vous aider à recouvrer les fonds ou les biens perdus à cause de ce genre de fraude.

Effectuez vos opérations de change dans les grandes banques seulement. Il arrive que des étrangers se fassent escroquer en changeant de l’argent dans la rue.

Des patrouilleurs routiers interceptent parfois des automobilistes et les obligent à payer en espèces et sur-le-champ de fausses amendes.

Il se commet des fraudes liées aux cartes de crédit et aux cartes bancaires. Faites preuve de vigilance lorsque vous utilisez votre carte de débit ou de crédit :

  • redoublez de vigilance lorsque vos cartes sont manipulées par d’autres personnes pour un paiement;
  • utilisez des guichets automatiques bancaires situés dans des endroits publics bien éclairés ou à l’intérieur d’une banque ou d’un commerce;
  • évitez les lecteurs de cartes à l’aspect inhabituel;
  • couvrez le clavier d’une main lorsque vous entrez votre NIP;
  • verifies votre relevé de compte pour y détecter toute transaction non autorisée.

La fraude à l’étranger

Crime organisé

Des groupes criminels organisés sont à l’œuvre partout en Russie, en particulier dans les grandes villes. L’extorsion et la corruption sont répandues dans les milieux d’affaires, y compris dans les entreprises étrangères. Il arrive que des criminels exigent de l’argent en échange de protection, sous la menace de violence grave. Signalez toute tentative d’extorsion aux autorités russes.

Surveillance

Les autorités peuvent mettre les étrangers sous surveillance. Les chambres d’hôtel, les téléphones, les télécopieurs et les courriels peuvent être surveillés. Vos effets personnels peuvent être fouillés dans votre chambre d’hôtel.

Pannes d'électricité

Les pannes ou coupures de courant sont fréquentes partout en Russie.

Voyageurs 2ELGBTQI+

Il arrive souvent que des personnes 2ELGBTQI+ subissent de la discrimination.

Il arrive que des voyageurs et voyageuses 2ELGBTQI+ ainsi que leur famille et leurs amis soient victimes de harcèlement et de violence, surtout à l’extérieur de Moscou.

Les voyages et votre orientation sexuelle, votre identité de genre, votre expression de genre et vos caractéristiques sexuelles

Sécurité routière

L’état des routes est variable et il est souvent mauvais à l’extérieur des grandes villes.

Le Code de la route n’est pas respecté, et les automobilistes circulent et se garent souvent sur les voies piétonnes. Les accidents sont fréquents. Les piétons doivent faire preuve d’une grande prudence. En cas d’accident, attendez l’arrivée de la police pour déplacer votre véhicule, même s’il bloque la circulation.

Ne conduisez que durant le jour.

En hiver, la glace et la neige peuvent rendre la conduite dangereuse.

Transport en commun

Si vous prenez le train, rangez vos objets de valeur en lieu sûr et ne laissez pas votre compartiment sans surveillance. Verrouillez la porte de l’intérieur.

La plupart des grandes villes disposent d’un réseau de transport en commun fiable qui permet les déplacements par autobus, métro ou tramway.

N’empruntez que des taxis autorisés et ne partagez pas un taxi avec des inconnus. Des étrangers ont été victimes d’agression et de vol à bord de taxis non autorisés.

Réservez votre taxi par téléphone ou en utilisant l’application d’une compagnie de taxis. Évitez de héler un taxi dans la rue. Si vous le faites, négociez le prix de la course avant de monter à bord.

Transport maritime

Certains bateaux sont surchargés et mal entretenus, ce qui cause souvent des accidents. Les normes de sécurité ne sont pas les mêmes qu’au Canada. Faites preuve de prudence et de bon sens lorsque vous utilisez les transports maritimes. Ne montez pas à bord d’une embarcation qui semble être surchargée ou ne pas être en état de naviguer.

Transport aérien

Nous n’évaluons pas dans quelle mesure les compagnies aériennes intérieures étrangères respectent les normes internationales de sécurité.

Renseignements sur les vols intérieurs dans d’autres pays

Ce sont les autorités d’un pays ou d’un territoire qui décident qui peut en franchir les frontières. Le gouvernement du Canada ne peut pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée et de sortie du pays ou territoire où vous vous rendez.

L’information contenue dans cette page a été obtenue auprès des autorités russes. Elle peut cependant changer à tout moment.

Confirmez ces renseignements auprès des Représentants étrangers au Canada . 

postes_frontaliers_avec_la_finlande

Postes frontaliers avec la Finlande

Les autorités finlandaises ont fermé des postes frontaliers le long de la frontière terrestre avec la Russie. Depuis le 15 décembre 2023, tous les postes frontaliers terrestres sont fermés.

Coordonnées et horaires – Gardes-frontières finlandais (en anglais)

Les exigences d’entrée varient selon le type de passeport que vous utilisez pour voyager.

Avant de partir, vérifiez auprès de votre transporteur quelles sont ses exigences au sujet des passeports. Ses règles sur la durée de validité des passeports sont peut-être plus strictes que les règles d’entrée du pays où vous vous rendez.

Passeport canadien régulier

Votre passeport doit être valide pendant au moins 6 mois après la date prévue de votre départ de la Russie.

Passeport pour voyages officiels

Des exigences d’entrée différentes peuvent s’appliquer.

Voyages officiels

Passeport indiquant un identifiant de genre «X»

Bien que le gouvernement du Canada délivre des passeports indiquant un identifiant de genre «X», il ne peut garantir votre entrée ou votre transit dans d’autres pays. Vous pourriez faire face à des restrictions d’entrée dans les pays qui ne reconnaissent pas l’identifiant de genre «X». Avant de partir, vérifiez cette information auprès des représentants étrangers de votre pays de destination.

Autres documents de voyage

Les exigences d’entrée peuvent être différentes si vous voyagez avec un passeport temporaire ou un titre de voyage d’urgence. Avant de partir, renseignez-vous auprès des représentants étrangers du pays où vous voulez entrer.

  • Représentants étrangers au Canada
  • Passeports canadiens

Visa de touriste : exigé pour les séjours dans un établissement commercial (sauf exceptions) Visa d’invité : exigé pour les séjours dans une résidence privée Visa d’affaires : exigé Visa d’étudiant : exigé  Visa de transit : exigé (sauf exceptions) Visa de sortie : exigé

Vous devez faire votre demande de visa en ligne auprès de  l’ambassade de la Fédération de Russie .

Les visiteurs étrangers doivent quitter la Russie lorsque la période de validité de leur visa prend fin. Pour obtenir une prolongation, un ressortissant étranger doit entreprendre des démarches auprès des unités territoriales des autorités du service de migration avant la date d’expiration de son visa.

Ambassade de la Fédération de Russie  (en anglais)

Visa de touriste

Vous devez avoir un visa de touriste si vous logez dans un hôtel ou un autre établissement commercial. Veillez à ce que l’hôtel enregistre votre visa à votre arrivée.

Il est préférable de réserver votre voyage par l’entremise d’une agence de voyages qui s’occupera de présenter en votre nom une demande de visa de touriste. Les agents de voyages canadiens collaborent avec des entreprises ou agences de voyages russes, qui agissent à titre de répondants pour les visas de touriste.

Advenant l’expiration de votre visa de touriste, ou la perte ou le vol de votre passeport canadien, seul votre répondant peut demander en votre nom la délivrance d’un nouveau visa de touriste. Aucune prolongation ne peut vous être accordée. Si votre visa est expiré, vous vous exposez à de lourdes amendes ou même à l’emprisonnement lorsque vous voudrez quitter le pays.

Visa d’invité

Vous devez détenir un visa d’invité pour loger dans une résidence privée. Votre hôte doit obtenir une invitation officielle (priglashenie) du bureau local de l’UFMS (bureau russe des visas et passeports) et vous l’envoyer au Canada. Vous devez ensuite présenter cette invitation, votre demande de visa et votre passeport à une ambassade ou à un consulat russe pour obtenir votre visa.

Missions diplomatiques et consulats étrangers au Canada

Visa d’affaires

Pour obtenir un visa d’affaires, il faut se faire parrainer par un citoyen ou une organisation russe (votre hôte). Le ministère de l’Intérieur peut prendre jusqu’à 3 mois pour approuver votre répondant. Toute demande de modification à votre visa original (remplacement ou prolongation) doit être faite par votre répondant. Un visa d’affaires n’est pas un permis de travail.

Visa de sortie

Vous devez avoir un visa valide pour quitter la Russie. Si votre visa expire, votre répondant devra présenter en votre nom une demande de visa de sortie. Pour éviter les problèmes, y compris l’expulsion, assurez-vous que votre visa sera valide au-delà de la date prévue de votre départ du pays.

Exceptions à l’obligation de visa

Avant de partir en croisière, communiquez avec votre croisiériste pour savoir si vous devez obtenir un visa pour la Russie. Les passagers des navires de croisière internationaux peuvent entrer en Russie à partir de certaines villes portuaires, et y séjourner jusqu’à 72 heures sans visa. Ils doivent être accompagnés d’un guide du navire de croisière, lequel doit détenir toutes les autorisations exigées par les autorités russes. Pendant votre séjour en Russie, vous devez toujours être en mesure de communiquer avec le guide de votre bateau de croisière en cas d’urgence ou de problème avec les autorités locales.

Certains aéroports internationaux de Russie comportent des zones de transit où le visa n’est pas obligatoire. Si vous comptez passer par la Russie, vérifiez auprès de votre transporteur si les exceptions à l’obligation de visa de transit s’appliquent dans votre cas.

Carte de migration

Vous devez remplir une carte de migration lorsque vous arrivez en Russie. Cette carte vous est normalement remise à bord de l’avion ou du train à destination de la Russie, ou aux points d’entrée. Cependant, il arrive parfois qu’on ne puisse se procurer cette carte, même dans les grands aéroports internationaux. Même en pareil cas, il vous incombe de trouver une carte de migration et de la remplir. Vous devez conserver la partie B de cette carte et l’avoir sur vous pendant toute la durée de votre séjour. Cette carte est également exigée pour s’inscrire dans les hôtels.

Vous devez présenter votre carte de migration à la police sur demande ainsi que votre passeport et votre visa enregistré. Vous devez aussi présenter cette carte aux agents des douanes lorsque vous quittez le pays.

Si vous avez un visa à entrées multiples, vous devez remplir une nouvelle carte de migration chaque fois que vous entrez en Russie.

Si vous perdez cette carte, vous vous exposez à des amendes, à des retards importants, voire à l’emprisonnement, lorsque vous voudrez quitter le pays.

Enregistrement

Tous les visiteurs étrangers doivent enregistrer leur arrivée dans les 72 heures suivant leur entrée en Russie (sans compter les fins de semaine et les jours de fête nationale). Si vous avez pris des dispositions pour votre hébergement auprès d’un hôtel pour toute la durée de votre voyage, l’hôtel s’occupera d’enregistrer votre séjour auprès des autorités.

Les visiteurs qui séjournent dans un logement privé doivent s’inscrire auprès du bureau territorial du Service fédéral de migration. Tout citoyen russe dûment inscrit (« propiska ») peut inscrire un étranger séjournant à son domicile en se présentant à un poste de police local ou à n’importe quel bureau de poste et en acquittant de légers frais. Le citoyen russe doit être présent au moment des démarches.

Toute infraction aux règles relatives à l’enregistrement des migrants peut vous valoir une amende. Il peut arriver qu’un visiteur soit expulsé de Russie et interdit de séjour pendant une période allant jusqu’à 5 ans. 

Formulaire de déclaration de douane

À votre arrivée en Russie, vous devez remplir un formulaire de déclaration de douane, franchir la ligne rouge des douanes et faire estampiller ce formulaire par un agent des douanes. À défaut d’estampille, les autorités pourraient, lorsque vous quitterez la Russie, vous confisquer les devises et objets de valeur non déclarés, y compris les articles pouvant être considérés comme des antiquités.

Vous devez déclarer toute somme excédant 10 000 $ US lorsque vous franchissez la frontière, et vous pourriez avoir à fournir des explications sur la provenance de votre argent et l’utilisation que vous comptez en faire. Toute somme excédant la valeur déclarée à l’arrivée sera confisquée si vous ne détenez pas un reçu bancaire officiel autorisant la sortie d’une telle somme. Vous devez conserver votre formulaire de déclaration jusqu’à votre départ.

Vous devez remplir une deuxième déclaration de douane au moment de votre départ et présenter les deux formulaires à un agent des douanes. Vous devez y déclarer toute somme supérieure à 3 000 RUB. Si vous omettez de déclarer par écrit le montant de devises que vous avez en votre possession, les sommes et objets de valeur non déclarés peuvent vous être confisqués, et vous risquez la détention ainsi que des accusations criminelles pouvant mener à l’emprisonnement.

Permis spéciaux et zones à accès restreint

Les voyages et les séjours dans plusieurs villes et régions de Russie font l’objet de restrictions. Vous devez obtenir la permission des autorités locales avant de vous rendre dans une ville ou une région à accès restreint, sans quoi les autorités pourraient vous arrêter, vous imposer une amende ou vous expulser. Annexez un itinéraire à votre demande de visa pour éviter les retards. Certains endroits doivent être mentionnés expressément dans votre visa, et il vous faudra peut-être payer des frais supplémentaires pour les faire inscrire.

Exigences de passeport pour les gens détenant la double citoyenneté canadienne et russe

Si vous détenez une double citoyenneté, vous devez utiliser votre passeport russe pour entrer en Russie et pour en sortir.

Si votre passeport russe expire avant votre départ pour la Russie, les autorités russes au Canada pourront vous en prolonger la validité mais pour votre entrée seulement. Si votre passeport expire pendant votre séjour en Russie, vous devrez en obtenir un nouveau avant de quitter le pays. Le renouvellement d’un passeport russe peut prendre plusieurs mois.

Si vous entrez en Russie avec un certificat de rapatriement délivré par les autorités russes à l’étranger vous ne pourrez peut-être pas quitter la Russie avec votre passeport canadien. Le certificat de rapatriement n’est valide que pour un aller simple en Russie.

Interdiction d’entrée pour les plaques d’immatriculation russes

En septembre 2023, les pays baltes (Lettonie, Estonie et Lituanie) et la Finlande ont annoncé une interdiction d’entrée sur leurs territoires respectifs pour tout véhicule ayant des plaques d’immatriculation russes. L’interdiction est appliquée à la frontière en raison des sanctions imposées par l’Union européenne à la Fédération de Russie. La Lituanie autorisera une exception pour les voyageurs capables de prouver qu’ils transitent vers l’enclave russe de Kaliningrad.

D’autres pays de l’UE ou de l’espace Schengen ont mis en place des interdictions similaires. Vous devriez vous renseigner auprès des autorités locales avant de vous rendre dans un pays de l’UE ou de l’espace Schengen.

Frontière avec le Bélarus

Seule la population locale est autorisée à se rendre de la Russie au Bélarus par voie terrestre. Cette restriction s’applique aux automobiles, aux autocars et aux trains.

Exigences en matière de santé

Si vous envisagez de séjourner en Russie pendant plus de 3 mois, vous devez présenter un certificat médical attestant que vous avez eu un test de VIH négatif. Ce certificat doit être valide pendant 3 mois à partir de la date du test et inclure :

  • les données figurant dans votre passeport (nom complet, date de naissance, numéro du passeport et pays de résidence);
  • les renseignements sur votre test de dépistage du VIH (date et résultat du test ainsi que votre signature et celle du médecin qui vous a prescrit le test);
  • la durée prévue de votre séjour en Russie.

D’autres tests de dépistage, de la tuberculose et de la lèpre par exemple, peuvent être exigés des personnes qui séjournent en Russie pendant plus de 3 mois.

Les enfants en voyage

Renseignez-vous sur comment voyager avec des enfants .

Fièvre jaune

Renseignez-vous sur la possibilité d’exigences d’entrée concernant la fièvre jaune (section sur les vaccins).

Conseils de santé aux voyageurs pertinents

  • Avis mondial sur la rougeole - 13 mars 2024
  • COVID-19 et voyages internationaux - 13 mars 2024

Cette section contient des informations sur les risques sanitaires éventuels et les restrictions régulièrement constatées ou en cours dans la destination. Suivez ces conseils pour réduire votre risque de tomber malade en voyage. Tous les risques ne sont pas énumérés ci-dessous.

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour obtenir des conseils et des recommandations personnalisées en matière de santé.

Vaccins de routine

Assurez-vous que vos vaccins de routine , conformément à votre province ou territoire , peu importe votre destination de voyage. 

Parmi ces vaccins, citons le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio, la varicelle, la grippe et d'autres.

Vaccins et médicaments pré-voyage

Vous pouvez être à risque de maladies évitables lors de votre voyage dans cette destination. Consultez un professionnel de la santé voyage pour savoir quels médicaments ou vaccins pourraient vous convenir, en fonction de votre destination et de votre itinéraire.

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

Il existe un risque d' hépatite A  dans cette destination. C'est une maladie du foie. Les gens peuvent contracter l'hépatite A s'ils ingèrent des aliments ou de l'eau contaminés, mangent des aliments préparés par une personne infectieuse ou s'ils ont un contact physique étroit (comme des relations sexuelles orales ou anales) avec une personne infectieuse, bien qu'un contact occasionnel entre les personnes ne propage pas l'hépatite A virus.

Prenez des précautions en matière de sécurité alimentaire et d’eau et lavez-vous souvent les mains.

 L'encéphalite à tiques constitue un risque dans certaines régions de cette destination. C'est une maladie virale qui touche le système nerveux central (cerveau et moelle épinière). Il se transmet à l'homme par la piqûre de tiques infectées ou occasionnellement lors de la consommation de produits laitiers non pasteurisés.

Les voyageurs se rendant dans les zones où l'on trouve l’encéphalite à tiques peuvent courir un risque plus élevé d'avril à novembre, et le risque est plus élevé pour les personnes qui font de la randonnée ou campent dans les zones forestières.

Protégez-vous des piqûres de tiques . Le vaccin n'est pas disponible au Canada. Il peut être disponible dans la destination vers laquelle vous voyagez.

La rougeole est une maladie virale très contagieuse. Elle peut se propager rapidement d'une personne à l'autre par contact direct et par les gouttelettes dans l'air.

Toute personne qui n'est pas protégée contre la rougeole risque d'en être infectée lorsqu'elle voyage à l'étranger.

Peu importe où vous allez, consultez un professionnel de la santé avant votre départ pour vous assurer d'être entièrement protégé contre la rougeole.

L' encéphalite japonaise (EJ) est une infection virale qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Elle se transmet aux humains par piqûre d'un moustique infecté.  Le risque est très faible pour la plupart des voyageurs. Les voyageurs à risque relativement plus élevé peuvent souhaiter envisagez de se faire vacciner contre l'EJ avant de voyager.

Les voyageurs sont plus à risque s'ils :

  • voyagent à long terme (p. ex., plus de 30 jours)
  • effectuent plusieurs voyages dans des zones endémiques
  • restent pendant de longues périodes dans des zones rurales
  • visitent une région touchée par une éclosion d'EJ
  • s'engagent dans des activités impliquant un contact élevé avec les moustiques (p. ex. les entomologistes)

L'hépatite B est un risque dans toutes les destinations. Il s’agit d’une maladie virale du foie qui se transmet facilement d’une personne à une autre par exposition au sang et aux liquides organiques contenant le virus de l’hépatite B. Les voyageurs susceptibles d'être exposés au sang ou à d'autres fluides corporels (par exemple, par contact sexuel, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acupuncture ou exposition professionnelle) courent un risque plus élevé de contracter l'hépatite B.

La vaccination contre l'hépatite B est recommandée à tous les voyageurs. Prévenez l’infection par l’hépatite B en pratiquant des relations sexuelles protégées, en utilisant uniquement du matériel médical neuf et stérile et en vous faisant tatouer et percer uniquement dans des environnements qui respectent les réglementations et normes de santé publique.

La   maladie à coronavirus (COVID-19) est une maladie infectieuse virale qui peut se propager d’une personne à l’autre par un contact direct et par des gouttelettes projetées dans l’air.

Il est recommandé que tous les voyageurs admissibles reçoivent la série complète d’un vaccin contre la COVID-19 ainsi que toute dose supplémentaire recommandée au Canada avant de voyager. Les données probantes révèlent que les vaccins sont très efficaces pour prévenir les formes graves de la COVID-19, les hospitalisations et la mort. Bien que la vaccination offre une meilleure protection contre les maladies graves, vous pouvez toujours être exposé au risque d'infection par le virus responsable de la COVID-19. Quiconque n’étant pas entièrement vacciné court un risque accru de contracter le virus qui cause la COVID-19, ainsi qu'un risque accru d'être gravement malade lors d’un voyage à l’étranger.

 Avant de voyager, vérifiez les exigences d'entrée/sortie de votre destination en matière de vaccination contre la COVID-19.Peu importe votre destination, discutez avec un professionnel de la santé avant de voyager afin de vous assurer d’être bien protégé contre la COVID-19.

La meilleure façon de se protéger contre la grippe saisonnière est de se faire vacciner chaque année. Faites-vous vacciner contre la grippe au moins 2 semaines avant de voyager.

 La grippe est présente dans le monde entier.

  • Dans l'hémisphère Nord, la saison grippale s'étend généralement de novembre à avril.
  • Dans l'hémisphère Sud, la saison grippale s'étend généralement entre avril et octobre.
  • Sous les tropiques, l'activité grippale est présente toute l'année.

Le vaccin contre la grippe disponible dans un hémisphère peut n’offrir qu’une protection partielle contre la grippe dans l’autre hémisphère.

Le virus de la grippe se transmet d'une personne à l'autre lorsqu'elle tousse ou éternue ou en touchant des objets et des surfaces contaminés par le virus. Lavez-vous souvent les mains et portez un masque si vous avez de la fièvre ou des symptômes respiratoires.

La rage est transmise par les chiens et certains animaux sauvages, notamment les chauves-souris, dans cette destination. La rage est une maladie mortelle qui se transmet aux humains principalement par les morsures ou les griffures d'un animal infecté. Pendant le voyage, prenez des précautions , notamment en vous tenant à distance des animaux (y compris les chiens en liberté) et en surveillant de près les enfants.

Si vous êtes mordu ou égratigné par un animal lors d'un voyage, lavez immédiatement la plaie avec de l'eau propre et du savon, et consultez un professionnel de la santé. Le traitement antirabique est souvent disponible dans cette destination.

Avant de voyager, consultez un professionnel de la santé au sujet de la vaccination contre la rage. Elle peut être recommandée pour les voyageurs qui présentent un risque élevé d'exposition (par exemple, les vétérinaires et les travailleurs de la faune, les enfants, les voyageurs d'aventure et les spéléologues, ainsi que les personnes en contact étroit avec des animaux).

Précautions pour la nourriture et l'eau

De nombreuses maladies peuvent être causées par la consommation d'aliments ou de boissons contaminées par des bactéries, des parasites, des toxines ou des virus, ou par la baignade dans une eau contaminée.

  • Pour en savoir plus sur les précautions à prendre en matière de nourriture et d'eau pour éviter de tomber malade, consultez notre page mangez et buvez en toute sécurité à l'étranger .  Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!
  • Évitez de vous mettre de l'eau dans les yeux, la bouche ou le nez lorsque vous vous baignez ou participez à des activités en eau douce (ruisseaux, canaux, lacs), particulièrement après une inondation ou de fortes pluies. L'eau peut sembler propre, mais elle peut quand même être polluée ou contaminée.
  • Évitez d'inhaler ou d'avaler de l'eau lorsque vous vous baignez, prenez une douche ou nagez dans des piscines ou des spas.

La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.

Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.

Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.

Préventions des piqûres d'insectes

De nombreuses maladies sont transmises par les piqûres d'insectes infectés tels que les moustiques, les tiques, les puces ou les mouches. Lorsque vous voyagez dans des zones où des insectes infectés peuvent être présents :

  • Utilisez un insectifuge (insecticide) sur la peau exposée
  • Couvrez-vous avec des vêtements amples, de couleur claire, faits de matériaux à tissage serré telle que le nylon ou le polyester
  • Réduisez au minimum l'exposition aux insectes
  • Utilisez une moustiquaire lorsque vous dormez à l'extérieur ou dans des bâtiments qui ne sont pas entièrement clos

Pour en savoir plus sur la manière dont vous pouvez réduire votre risque d'infection et de maladie causée par les piqûres, tant au pays qu'à l'étranger, consultez notre page sur la prévention des piqûres d’insectes .

Découvrez quels types d'insectes sont présents là où vous voyagez, quand ils sont les plus actifs et les symptômes des maladies qu'ils propagent.

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo est une maladie virale qui peut causer de la fièvre, des douleurs et des hémorragies sous la peau.  Dans certains cas, elle peut être mortelle.  Elle se transmet aux humains par contact avec du sang ou des tissus d’animaux infectés, ou par la morsure d’une tique infectée.  Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs.  Protégez-vous des piqûres de tiques et évitez les animaux, en particulier le bétail.  Il n’existe aucun vaccin contre la fièvre hémorragique de Crimée-Congo.

Précautions pour les animaux

Certaines infections, telles que la rage et la grippe, peuvent être partagées entre les humains et les animaux. Certains types d'activités peuvent augmenter vos chances de contact avec des animaux, comme les voyages dans des zones rurales ou forestières, le camping, la randonnée et la visite de marchés humides (lieux où les animaux vivants sont abattus et vendus) ou de grottes.

Les voyageurs sont priés d'éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, le bétail (porcs, vaches), les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris, et d'éviter de manger du gibier sauvage insuffisamment cuit.

Surveillez étroitement les enfants, car ils sont plus susceptibles d'entrer en contact avec des animaux.

Des cas de grippe aviaire ont été signalés chez les humains dans cette destination. La   grippe aviaire   est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux, et dans de rares cas, peut infecter les mammifères, y compris les humains. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs .

Évitez tout contact avec les oiseaux, y compris les oiseaux sauvages, d'élevage et de basse-cour (vivants ou morts) et les surfaces susceptibles de contenir des excréments d'oiseaux. Assurez-vous que tous les plats de volaille, y compris les œufs et le gibier sauvage, sont bien cuits.

Les voyageurs courent un risque plus élevé d'exposition s’ils participent aux activités suivantes :

  • v isiter des marchés d'oiseaux /d'animaux vivants ou des fermes avicoles
  • t ravailler avec de s volaille s (comme des poulets, des dindes, des canards domestiques)
  • c hasse, plumage, habillage et dépeçage d'oiseaux et de mammifères sauvages
  • t ravailler avec des oiseaux sauvages pour des activités telles que la recherche, la conservation ou la réhabilitation
  • t ravailler avec des mammifères sauvages, en particulier ceux qui mangent des oiseaux sauvages (par exemple, des renards)

Toute personne éligible est encouragée à se faire vacciner contre la grippe saisonnière, ce qui l a protégera contre les virus de la grippe humaine. Bien que le vaccin contre la grippe saisonnière ne prévienne pas l'infection par la grippe aviaire, il peut réduire le risque de contracter simultanément les virus de la grippe humaine et aviaire.

Infections de personne à personne

Restez à la maison si vous êtes malade et respectez les règles de l'étiquette en matière de toux et d'éternuement , notamment en toussant ou en éternuant dans un mouchoir ou dans le pli de votre bras, pas dans votre main. Réduisez votre risque de rhume, de grippe et d'autres maladies en :

  • vous lavant souvent les mains
  • évitant ou en limitant le temps passé dans des espaces fermés, des endroits bondés ou lors d'événements à grande échelle (les concerts, les événements sportifs, les rassemblements)
  • évitant les contacts physiques étroits avec des personnes qui pourraient présenter des symptômes de maladie

Les infections sexuellement transmissibles (IST) , VIH , et la mpox se transmettent par le sang et les fluides corporels ; utilisez des préservatifs, pratiquez des rapports sexuels protégés et limitez le nombre de vos partenaires sexuels. Vérifiez auprès de votre autorité de santé publique locale avant le voyage pour déterminer votre admissibilité au vaccin mpox.

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.

Services et établissements médicaux

L’accès aux soins de santé de bonne qualité est limité. La qualité des soins offerts varie considérablement d’un endroit à l’autre du pays. On trouve quelques établissements de qualité dans les grandes villes. Ces établissements exigent habituellement un paiement en espèces au moment de l’admission. En cas de maladie ou de blessure grave, une évacuation médicale, parfois très coûteuse, peut s’avérer nécessaire.

Souscrivez une assurance voyage qui couvre les frais d’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

La santé et la sécurité en voyage

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une   trousse de produits de santé   pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Vous devez vous conformer aux lois locales.

Renseignez-vous sur ce que vous devez faire et sur l’aide que nous pouvons vous apporter en cas d’arrestation ou de détention à l’étranger .

Pièces d’identité

Les contrôles d’identité aléatoires sont fréquents dans les lieux publics.

Vous devez toujours avoir sur vous les pièces d’identité suivantes :

  • votre passeport valide contenant deux pages blanches pour les tampons;
  • votre visa russe valide;
  • votre carte de migration;
  • votre avis d’enregistrement estampillé.

Si vous n’êtes pas en mesure de présenter les pièces d’identité appropriées aux autorités russes, celles-ci peuvent vous mettre à l’amende ou en détention.

Seule la police spéciale du Bureau fédéral des migrations a le pouvoir d’arrêter les étrangers qui n’ont pas les documents appropriés, de les mettre en détention et de leur imposer des amendes. Si l’on vous arrête dans la rue et que l’on vous demande de payer une amende, demandez à voir le nom et l’insigne d’identité du policier, et à communiquer avec l’ambassade du Canada en Russie, à Moscou.

La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont sévèrement punis. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles de peines d’emprisonnement et de lourdes amendes .

Drogues, alcool et voyages

Mineurs participant à des manifestations

Il est illégal pour les mineurs (personnes de moins de 18 ans) de participer à des manifestations non autorisées. Les adultes qui font participer des mineurs à de telles manifestations s’exposent à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 15 jours et à des amendes pouvant atteindre 1 million de roubles.

Bien que les lois de la Russie n’interdisent pas l’activité homosexuelle, une loi fédérale russe interdit les activités en public décrites comme faisant la promotion de l’homosexualité et des « relations sexuelles non traditionnelles ».

Si vous faites en public des gestes qui contreviennent ou qui semblent contrevenir à cette loi, vous risquez l’arrestation, l’imposition d’une amende et l’expulsion. De tels gestes incluent la diffusion d’information (dans le cadre de déclarations publiques, par exemple) et les manifestations publiques d’affection. Le mariage entre conjoints de même sexe n’est pas reconnu en Russie. L’homosexualité n’est pas acceptée socialement.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement en Russie.

Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen russe, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens. Cela nous empêcherait de vous fournir ces services.

Si vous avez aussi la citoyenneté russe et que vous résidez en Russie ou possédez le statut de résident permanent dans un autre pays, vous devez déclarer cette citoyenneté ou votre statut de résident permanent au bureau local des migrations.

Vous pourriez également devoir vous plier à certaines obligations juridiques, notamment le service militaire. Vous risquez d'être détenu, emprisonné ou de faire face à de lourdes amendes si vous tentez d'éviter le service militaire. Avant de vous rendre en Russie, demandez conseil à l'ambassade ou au consulat russe le plus proche ou consultez les sources officielles du gouvernement de la Fédération de Russie.

  • Informations officielles - Gouvernement de la Fédération de Russie (en anglais et en russe, le lien pourrait ne pas être accessible présentement selon votre localisation)
  • Mobilisation militaire - Gouvernement de la Fédération de Russie (en anglais et en russe, le lien pourrait ne pas être accessible présentement selon votre localisation)
  • Exigence et conséquences du non-respect de la déclaration d’une citoyenneté étrangère - Service fédéral de la migration de la Fédération de Russie ( en russe, le lien pourrait ne pas être accessible présentement selon votre localisation)
  • Renseignements généraux pour les voyageurs avec la double citoyenneté

Enlèvement international d’enfants

La Convention de La Haye sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants est un traité international. Elle peut aider les parents à obtenir le retour de leurs enfants lorsque ceux-ci ont été déplacés ou retenus dans certains pays en violation d’un droit de garde. Elle ne s’applique pas entre le Canada et la Russie.

Si votre enfant a été déplacé ou est retenu illicitement en Russie par un parent ravisseur :

  • agissez le plus vite possible;
  • consultez un avocat au Canada et en Russie afin d’envisager toutes les options juridiques possibles pour le retour de votre enfant;
  • informez le bureau du gouvernement du Canada à l’étranger le plus proche ou l’Unité consulaire pour les enfants vulnérables d’Affaires mondiales Canada en communiquant avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence.

Si votre enfant a été déplacé depuis un pays autre que le Canada, consultez un avocat pour déterminer si la Convention de La Haye s'applique.

Prenez note que les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir dans vos affaires juridiques privées ou dans le processus judiciaire de l’autre pays.

  • Enlèvement international d’enfants : Un guide à l’intention des parents délaissés
  • Voyager avec des enfants
  • Ambassades et consulats du Canada par destination
  • Centre de surveillance et d'intervention d’urgence

Activités religieuses

Les activités religieuses sont très réglementées en Russie. Si vous comptez vous livrer à des activités religieuses telles que le travail missionnaire, assurez-vous de ne pas enfreindre par inadvertance les lois du pays.

Conduite automobile

Vous devriez vous munir d’un permis de conduire international.

Permis de conduire international

Vous pouvez utiliser votre permis de conduire canadien pourvu qu’il soit accompagné d’une traduction en russe. Vous devrez obtenir un permis local si votre séjour se prolonge au-delà de 6 mois.

La limite légale d’alcoolémie est nettement inférieure à celle du Canada. Les personnes reconnues coupables de conduite en état d’ébriété peuvent s’attendre à de lourdes amendes, à la suspension de leur permis et à une mise en détention immédiate. Les récidivistes s’exposent à une peine de prison.

Les patrouilleurs routiers ont le droit d’imposer des amendes aux automobilistes pour des infractions au Code de la route. Ils peuvent contrôler l’identité des piétons, mais n’ont pas le pouvoir de leur imposer des amendes. Il en va de même pour la police du métro.

Médicaments

La Russie réglemente très strictement l’importation de médicaments. Certains médicaments d’ordonnance ou en vente libre qui sont d’usage courant au Canada sont interdits en Russie. De plus, toute quantité importante de médicaments dans les bagages fera l’objet d’un examen minutieux.

Si vous voyagez avec des médicaments, vous devez avoir en votre possession une note de votre médecin, traduite en russe, confirmant que vous devez prendre ces médicaments, et ce, même s’il s’agit de médicaments en vente libre. Communiquez avec l’ambassade de la Fédération de Russie pour de l’information à jour.

Importations et exportations

L’importation et l’utilisation d’appareils électroniques sont soumises à des contrôles stricts. Il est déjà arrivé que des étrangers qui ne détenaient pas les certificats requis soient accusés d’espionnage pour avoir été en possession d’appareils GPS (système mondial de géolocalisation) comme ceux qui sont utilisés pour la cartographie géologique.

Vous devez obtenir un certificat auprès du ministère de la Culture si vous désirez exporter des objets d’apparence ancienne (datant d’avant 1945) ou ayant une valeur culturelle. Il est possible que les agents des douanes procèdent à des fouilles minutieuses de vos bagages et qu’ils vous arrêtent si vous transportez de tels objets sans détenir le certificat requis.

Communiquez avec l’ambassade ou le consulat russe ou consultez le site Web du Service fédéral des douanes avant votre départ pour de l’information à jour sur les exigences douanières.

La devise est le rouble russe (RUB).

Il est illégal de payer des produits et services en devises étrangères. Les dollars américains sont aisément convertibles dans tous les bureaux de change. Ayez des billets à l’état neuf, car les billets de banque américains endommagés peuvent être refusés. Les guichets automatiques bancaires sont nombreux dans les grandes villes. Ils acceptent les cartes dont le NIP comporte 4 chiffres. Vous pourriez avoir de la difficulté à utiliser une carte ayant un NIP à 5 ou 6 chiffres. Dans les grandes villes, il est normalement possible de changer des euros et des dollars américains auprès de divers établissements bancaires.

Feux de forêt

Les feux de forêt sont fréquents de juillet à septembre, particulièrement en Sibérie. La qualité de l’air dans une zone touchée par un feu de forêt peut se dégrader en raison de la fumée intense.

En cas d’incendie majeur :

  • restez à l’écart des endroits touchés, surtout si vous souffrez de problèmes respiratoires;
  • suivez les directives des services d’urgence locaux;
  • consultez régulièrement les médias locaux pour connaître l’évolution de la situation.

 Activités sismiques

Certaines régions de la Russie, comme la Tchétchénie, les îles Kouriles et la péninsule du Kamtchatka, sont des zones d’activité sismique et volcanique.

Inondations

Il se produit des inondations au printemps dans toute la Sibérie et dans certaines parties de l’ouest de la Russie.

Services locaux

En cas d’urgence, composez le 112 ou :

  • Police : 102
  • Assistance médicale : 103
  • Pompiers : 101

Aide consulaire

Arménie (services consulaires et services des délégués commerciaux)

Si vous appelez de l’intérieur de la Russie, remplacez le « 7 » par un « 8 ».

Pour obtenir de l'aide consulaire d'urgence, téléphonez à l’ambassade du Canada à Moscou et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.

Avertissement

La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens .

Niveaux de risque

  prenez des mesures de sécurité normales.

Prenez les mêmes précautions que celles que vous prendriez au Canada.

  Faites preuve d'une grande prudence

Il y a certaines préoccupations en matière de sécurité et la situation pourrait changer rapidement. Soyez très prudent en tout temps, renseignez-vous dans les médias locaux et suivez les instructions des autorités locales.

IMPORTANT: Les deux niveaux suivants constituent un avertissement officiel du gouvernement du Canada. Ils sont publiés lorsque la sécurité des Canadiennes et des Canadiens voyageant dans une région ou un pays donné ou y habitant peut être compromise.

  Évitez tout voyage non essentiel

Votre sécurité pourrait être compromise. Vous devriez vous demander s’il est nécessaire de vous rendre dans ce pays, ce territoire ou cette région en fonction de vos besoins familiaux ou professionnels, de vos connaissances du pays ou de la région ainsi que d’autres facteurs. Si vous êtes déjà sur place, demandez-vous si vous devez vraiment y être. Dans la négative, vous devriez songer à partir.

  Évitez tout voyage

Vous ne devriez pas vous rendre dans ce pays, ce territoire ou cette région. Votre sécurité personnelle est fortement compromise. Si vous êtes déjà sur place, vous devriez envisager de partir si vous pouvez le faire sans danger.

A savoir avant de partir Russie

  • Voyage Russie
  • Lac Baikal & Sibérie
  • Moscou & l'Anneau d'Or
  • Région de la Volga
  • Saint-Pétersbourg

Il n’y a pas de doute: votre voyage sera superbe. La Russie est un pays fabuleux, il suffit juste de connaître quelques règles, us et coutumes. C’est le seul but de ce petit vade-mecum volontairement exagéré et légèrement taquin…

D’abord Moscou n’est pas la Russie, St-Petersburg non plus . Néanmoins c’est par là que passe la majorité des voyageurs. D’où les recommandations d’usage aux grandes villes. La première essentielle, sauf si vous avez fait latin/grec au lycée, apprendre un peu de cyrillique avant de partir . Au moins l’alphabet. En sachant lire les lettres les plus courantes on comprend assez vite la phonétique, souvent proche de la nôtre.

Les cartes de crédit sont acceptées partout dans les zones touristiques et on peut retirer de l’argent aux distributeurs. Pour plus de sureté, utilisez les distributeurs dans le hall de votre hôtel ou dans une banque. La rue n’est jamais exempte de tout risque , comme partout dans le monde. N’ayez jamais rien qui attire l’œil des pickpockets.

Si vous prenez un taxi négociez le prix avant de monter . Il y a plus de taxis, officiels et sauvages, que de clients. Donc prenez votre temps le prix baissera. Pas de pourboire au chauffeur ce n’est pas dans la coutume. D’ailleurs il n’y a guère qu’au restaurant qu’on laisse du pourboire (10%) et à l’hôtel (femmes de chambre, porteurs, 5 ou 10€). Quant aux guides, vous pouvez prévoir environ 15€/jour.

Les Russes parlent… russe et pas grand chose d’autre. Les jeunes ont étudié l’anglais et sont donc susceptibles de comprendre. Peu de Russes parlent français. Le Russe “ne fait pas la gueule”. Il est peu démonstratif, semblant toujours à deux doigts de la dépression. C’est sa nature. Il n’est pas hostile, loin de là et fera tout son possible pour vous aider le cas échéant. Il peut d’ailleurs être d’un coup particulièrement démonstratif, la fameuse “âme slave” (une idée : relire Tolstoï).

En traversant la rue méfiez-vous des voitures. Même sur un passage protégé . Un automobiliste considère qu’il a toujours priorité simplement parce qu’il est plus fort, un peu comme à Paris.

L’hiver ne marchez pas sur le trottoir quand tout le monde trottine dans le caniveau : les “sosoulkas“ les stalactites tombant du toit sont la terreur du piéton . L’idéal pour se déplacer à Moscou et St Petersburg est le métro... Les hôtels donnent des plans en anglais et russe.

Enfin si vous n’êtes pas obligé de remplacer le five’o clock tea par caviar et vodka vous ne laisserez jamais une bouteille vide sur la table. Ça porte malheur. On la pose par terre. Si vous êtes invité apportez des fleurs que vendent les babouchka dans la rue, mais toujours en nombre impair et surtout pas jaunes… Et ne buvez jamais d’eau… du robinet .

Carnet Pratique

  • Infos Pratiques

Mieux comprendre La Russie

  • Infos pratiques
  • A savoir avant de partir

A découvrir

A voir, à faire, idées voyages en russie.

Séjours Russie - Saint-Pétersbourg

Séjours Russie - Saint-Pétersbourg

Flânerie impériale - quelques jours à saint-pétersbourg.

Décliner les plaisirs d’un city-trip à Saint-Pétersbourg – adresse intimiste du quartier historique, flâneries entre palais[...]

4 jours, de 1100 à 1500 €

Séjours Russie- Saint-Pétersbourg

Séjours Russie- Saint-Pétersbourg

Dans l'âme d'un palace - comme des princes à saint-pétersbourg.

Séjourner dans l'un des palaces mythiques de la ville, ambiance Belle Epoque et chambre avec vue

4 jours, de 1600 à 2100 €

Séjours Russie - Moscou

Séjours Russie - Moscou

Moscou confidentiel - visites privées et palace d’exception.

Vous réveiller face au Kremlin, dans un palace de légende - l'élégance de la Russie des tsars en filigrane

Séjours Russie - Moscou

Une autre Russie - Week-end arty dans le Moscou d'aujourd'hui

Poser vos valises dans une belle adresse contemporaine, signature du "nouveau Moscou"!

Voyages itinérants Moscou- Saint-Petersbourg

Voyages itinérants Moscou- Saint-Petersbourg

Moscou et saint-petersbourg - au cœur des villes russes.

Jumeler deux villes mythiques et incontournables pour prendre le pouls de la Russie d'aujourd'hui

8 jours, de 1700 à 2300 €

Voyages itinérants Russie - Moscou - Anneau d'or

Voyages itinérants Russie - Moscou - Anneau d'or

Moscou et l’anneau d’or - la russie originelle.

Du Kremlin de Moscou à Iaroslavl, découvrir les origines du monde russe et son héritage d'art

Où Voyager en Russie ?

Plus de 200 conseillers spécialisés par pays et régions, vous aident à créer un voyage selon vos envies et votre budget.

Personnalisation

Suivant les suggestions de votre conseiller mais aussi vos idées, nous construisons un voyage ultra-personnalisé : étapes, hébergements, activités, rencontres...

Conciergerie francophone à destination, assistance 24/24, salons lounge, douanes rapides, early check-in : un éventail de services d’excellence à votre disposition.

  • Conseillers destinations
  • Nos agences

Bonjour, Ni attente ni loupé dans nos Cités des Voyageurs. En prenant rendez-vous au jour et à l’heure qui vous conviennent, vous pourrez confortablement échanger avec l’un de nos spécialistes pays.

01 84 17 21 61

Prise de RDV

Rappelez-moi

Bonjour, Nos conseillers par destination sont à votre écoute sur rendez-vous par téléphone ou par visio du lundi au samedi de 9h à 19h, ou bien en agences de 10h à 18h.

Où souhaitez-vous partir ?

  • Afrique du Sud 01 84 17 57 32
  • Argentine 01 84 17 19 49
  • Australie 01 84 17 21 66
  • Birmanie 01 85 08 10 41
  • Brésil 01 84 17 21 65
  • Cambodge 01 83 64 79 43
  • Canada 01 84 17 57 98
  • Chili 01 83 64 79 44
  • Chine 01 84 17 19 21
  • Costa Rica 01 83 64 79 38
  • Croatie 01 83 64 79 48
  • Cuba 01 83 64 79 40
  • Egypte 01 84 17 19 01
  • Espagne 01 83 64 79 06
  • Etats-Unis 01 84 17 57 96
  • Finlande 01 85 08 10 45
  • Grèce 01 84 17 21 63
  • Ile Maurice 01 84 17 70 91
  • Inde 01 84 17 21 64
  • Indonésie 01 84 17 19 12
  • Islande 01 83 64 79 42
  • Irlande 01 83 64 79 21
  • Italie 01 84 17 46 76
  • Japon 01 84 17 19 48
  • Maldives 01 83 64 79 35
  • Maroc 01 84 17 21 68
  • Mexique 01 84 17 21 67
  • Namibie 01 83 64 79 41
  • Norvège 01 85 08 10 42
  • Oman 01 85 08 10 43
  • Pérou 01 84 17 21 60
  • Polynésie 01 84 17 21 62
  • Portugal 01 84 17 21 69
  • Réunion 01 83 64 79 45
  • Royaume Uni 01 85 08 10 40
  • Russie 01 84 17 21 61
  • Seychelles 01 84 17 70 92
  • Sri Lanka 01 83 64 79 39
  • Tanzanie 01 84 17 57 33
  • Thaïlande 01 84 17 19 47
  • Turquie 01 85 08 10 44
  • Vietnam 01 84 17 19 46
  • Autres Pays 01 42 86 16 00

Bonjour, Appelez-nous et prenez rendez-vous ! Du lundi au samedi de 10h à 18h dans nos Cités des Voyageurs. Ou encore sur rendez-vous par téléphone ou par visio du lundi au samedi de 9h à 19h. Et que le voyage commence !

  • Bordeaux 05 57 14 01 48 28, rue Mably 33000 Bordeaux
  • Bruxelles +32 2 543 95 50 Chaussée de Charleroi 23 1060 Bruxelles
  • Genève +41 22 518 04 94 Rue de la Rôtisserie 19 1204 Genève
  • Grenoble 04 76 85 95 90 16, boulevard Gambetta 38000 Grenoble
  • Lausanne +41 21 519 10 65 Rue de bourg, 6 1003 Lausanne
  • Lille 03 20 06 76 25 147 bld de la Liberté 59000 Lille
  • Lyon 04 72 56 94 56 5, Quai Jules Courmont 69002 Lyon
  • Marseille 04 96 17 89 17 25, rue Fort-Notre-Dame 13001 Marseille
  • Montpellier 04 67 67 96 30 8, rue du Palais Des Guilhem 34000 Montpellier
  • Montréal +1 514-722-0909 295 rue de la Commune Ouest H2Y 2E1 Montréal
  • Nantes 02 40 20 64 30 13 rue du Moulin 44000 Nantes
  • Nice 04 97 03 64 64 4, rue du Maréchal Joffre 06000 Nice
  • Paris 01 42 86 16 00 55, rue Sainte-Anne 75002 Paris
  • Québec +1 418-651-9191 540 rue Champlain G1K 4J3 Québec
  • Rennes 02 99 79 16 16 31 rue de la Parcheminerie 35102 Rennes
  • Rouen 02 32 10 82 50 17-19 rue de la Vicomté 76000 Rouen
  • Strasbourg 03 88 15 29 48 16 rue Sainte Barbe 67000 Strasbourg
  • Toulouse 05 34 31 72 72 26, rue des Marchands 31000 Toulouse

voyages en russie

Leclerc Voyages

Voyages Russie

Nous n'avons pas d'offre correspondant exactement à votre recherche. Nous vous invitons à sélectionner uniquement un critère de recherche, puis à affiner votre résultat.

Inscription Newsletter

Veuillez entrer une adresse mail valide (exemple : [email protected]).

Vous pouvez vous désabonner à tout moment, en cliquant sur le lien de désabonnement inséré dans la newsletter. *Lien du règlement ici

Circuits en Russie

Circuits en Russie

Circuits culturels sur mesure en Russie

Les villes les plus anciennes de la Russie 1, les circuits en Russie

Les villes les plus anciennes de la Russie 1 – Les villes de l’Ouest

Le circuit très intéressant dans les villes les plus anciennes de la Russie : Moscou, Novgorod, Pskov, Smolensk. Les circuits individuels et de groupes en Russie de l’agence Advantour.

Moscou, Novgorod, Pskov, Smolensk

Details 7 jours | Toute l'annee

Les villes les plus anciennes de la Russie 2 – Les villes de l’Est

Les villes les plus anciennes de la Russie 2, les Circuits à travers Russie.

Le circuit intéressant à travers les villes les plus anciennes de la Russie : Moscou, Vladimir, Suzdal, Nijny Novgorod, Kazan, Ryazan.

Moscou, Vladimir, Suzdal, Nijny Novgorod, Kazan, Ryazan

Details 9 jours | Toute l'annee

La croisière sur la Volga 1, les circuits en Russie

La croisière sur la Volga 1 (Moscou – Astrakhan)

La croisière sur la Volga 1. L’itinéraire Moscou – Astrakhan : Moscou, Uglitch, Iaroslavl, Nijny Novgorod, Kazan, Samara, Saratov, Volgograd, Astrakhan. Le voyage intéressant de la compagnie Advantour.

croisière sur la Volga, la croisière, russie circuits, la volga

Details 15 jours | Été

La croisière sur la Volga 2, les circuits en Russie

La croisière sur la Volga 2 (Moscou – Astrakhan – Moscou)

La croisière sur la Volga 2, les circuits en Russie.

Moscou, Uglitch, Iaroslavl, Kostroma, Ples, Nijny Novgorod, Tcheboksari, Kazan, Togliatti, Samara, Saratov, Volgograd, Astrakhan

Details 20 jours | Été

Les voyages et circuits en Russie ouvriront le plus grand, et peut-être le plus paradoxal des pays du monde, capable de frapper n'importe qui, même un voyageur avancé.

Pendant de nombreuses années, la Russie a été un mystère pour le reste du monde. La Russie était décrite comme un pays d'hommes riches fabuleux et de pauvres misérables, de dictateurs et de génies, d'hospitalité généreuse et de bureaucratie totale, de ballets splendides et de villes-monstre industrielles.

La Russie est un pays riche en histoire, une terre natale pour plus de cent peuples, grands et petits, qui ont réussi à préserver leur culture, leurs traditions et leur langue. Les circuits culturels à Moscou, à Saint-Pétersbourg et dans d'autres villes de « l’Anneau d'or de la Russie », qui abritent des musées de renommée mondiale, des exemples majestueux d'architecture du passé et de la modernité, sont très appréciés des touristes. Il y a un grand choix d'hôtels et de larges possibilités de divertissement et de loisirs, il y a beaucoup de bons magasins et de restaurants. Dans le cadre des circuits en Russie, vous verrez des forteresses d'antan, des palais luxueux, des églises couronnées de clochers sculptés et des villages en rondins qui existent en dehors des heures d'ouverture. Ajoutez à cela des paysages pittoresques, une taïga enneigée, des plages ensoleillées, des bois de bouleaux, des forêts de conifères, des pics merveilleux, des prairies de combat et des steppes jaunes.

Ceux qui aiment le repos lié à la plage seront séduits par les excursions vers la mer Noire et la mer Baltique, les croisières intéressantes autour de la Volga et d'Oka et les excursions d'une journée en train le long du Transsibérien et du chemin de fer du Cirque Baïkal. Les touristes actifs apprécieront les circuits d'aventure dans l'Oural, au Kamtchatka et en Sibérie.

  • Bahasa Indonesia
  • Slovenščina
  • Gastronomie
  • Sciences & Tech

Est-il possible de visiter la Russie en tant que touriste en 2023?

voyages en russie

Suivez Russia Beyond sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur  https://t.me/russiabeyond_fr

Oui, il est possible de se rendre en Russie en tant que touriste en 2023. Voici ce à quoi vous devez faire attention si vous préparez votre voyage.

Exigences en matière de visa

Tout d’abord, il convient de vérifier si vous avez besoin d’un visa pour franchir la frontière russe. En 2023, les citoyens de quelque 65 pays pourront se rendre en Russie sans visa. Cela inclut la plupart des États post-soviétiques comme l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Moldavie, le Tadjikistan, l’Ouzbékistan, ainsi que l’Ukraine.

De même, les citoyens de certains pays d’Amérique centrale et du Sud – dont l’Argentine, le Brésil, la Bolivie, le Chili, la Colombie, le Nicaragua, le Paraguay , le Panama, le Pérou, le Venezuela, le Guatemala, le Honduras, le Costa Rica, le Salvador, l’Uruguay et l’Équateur – n’ont pas besoin de visa pour se rendre en Russie.

Les citoyens d’Israël, d’Afrique du Sud, de Cuba, du Monténégro, de Thaïlande, de Corée du Sud, des Émirats arabes unis, du Qatar, d’Andorre, de Serbie, de Bosnie-Herzégovine, de Macédoine du Nord, de Mongolie et du Botswana bénéficient également d’un régime sans visa avec la Russie.

Nous vous expliquions cela plus en détails dans cet autre article . 

Est-il prudent de voyager en Russie en ce moment ?

Au début de l’année 2022, la Russie, en tant que destination touristique, a reçu une bonne part de publicité négative de la part de diverses sources.

Certains comptes officiels gérés par les gouvernements de pays comme les États-Unis, l’Australie, la Grande-Bretagne et autres conseillent à leurs citoyens de s’abstenir de tout voyage non essentiel dans le pays.

Cela dit, il est toujours conseillé d’évaluer les risques de sécurité lorsque l’on se rend dans un pays étranger. Voyager en Russie ne fait pas exception. Cependant, Moscou, Saint-Pétersbourg et d’autres grandes villes russes sont généralement considérées comme sûres, surtout en comparaison avec d’autres destinations touristiques populaires.

Du point de vue des touristes ou des résidents locaux, les choses ont peu changé en Russie. Par conséquent, les inquiétudes les plus extrêmes et les plus vives concernant la sécurité peuvent être considérées comme trop alarmistes.

Lire aussi : Quinze vues des quatre coins de la Russie à couper le souffle (photos) 

En revanche, la logistique constitue le plus grand défi pour les touristes qui se rendent en Russie actuellement. Un certain nombre de pays ont fermé leur espace aérien national aux compagnies aériennes russes, ce qui complique la logistique pour les touristes ayant l’intention de se rendre en Russie.

Cependant, les changements spécifiques dépendent du pays particulier d’où part le touriste. Dans certains cas, les routes aériennes directes restent intactes. Par exemple, rien n’a changé pour les touristes en provenance de Chine, d’Inde, de Turquie , des pays du Moyen-Orient et de la majorité des États post-soviétiques. Ils peuvent réserver des vols directs vers les principaux aéroports russes.

Les touristes au départ des capitales européennes devront quant à eux réserver des vols de correspondance via la Turquie ou les pays du Moyen-Orient. Les billets sont donc plus chers et les vols plus longs. Toutefois, il est toujours possible de se rendre en Russie depuis pratiquement n’importe quel pays du monde.

Il convient de noter que chaque pays a ses propres nuances dont il faut tenir compte au préalable. Par exemple, l’ambassade d’ Inde en Russie déconseille aux ressortissants indiens de se rendre en Russie via des pays tiers. Selon le site de l’institution, les voyageurs indiens ne doivent choisir que des vols directs de Delhi à Moscou, sous peine de risquer de se voir refuser l’entrée en Russie.

Autre cas, le gouvernement britannique a interdit à ses citoyens d’acheter des billets auprès de compagnies aériennes russes faisant l’objet de sanctions. Néanmoins, les autorités britanniques ont fait une exception pour les voyages en provenance ou à l’intérieur de la Russie.

Restrictions liées à la Covid, statut vaccinal et quarantaine

En 2022, les autorités russes ont levé les restrictions liées à la Covid pour les citoyens russes et les touristes étrangers.

Désormais, les ressortissants étrangers n’ont ainsi plus besoin de fournir les résultats d’un test PCR négatif pour entrer en Russie, quel que soit le mode de transport. Par conséquent, les voyageurs étrangers n’ont plus à passer un test de dépistage du coronavirus avant leur départ.

En outre, les autorités russes ont supprimé les limitations pandémiques qui exigeaient des visiteurs qu’ils fournissent une raison spécifique de leur visite dans le pays, facilitant ainsi les voyages touristiques.

La seule régulation liée à la Covid qui subsiste est l’obligation de remplir un questionnaire. Les passagers, qu’ils soient russes ou étrangers, sont invités à remplir sa version papier à bord de leur vol à destination de la Russie.

Dans cet autre article , nous vous inspirons au voyage par le biais des cinq itinéraires les plus intéressants pour un road trip en Russie.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d'interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

  • Vous abonner à notre  canal Telegram
  • Vous abonner à notre  newsletter hebdomadaire  par courriel
  • Activer les notifications sur notre  site web

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Abonnez-vous

gratuitement à notre newsletter!

Recevez le meilleur de nos publications directement dans votre messagerie.

  • En images: dix sites touristiques majeurs de l'Extrême-Orient russe
  • Sept musées en plein air chantant une ode à l’architecture en bois de Russie
  • Traversée de la Sibérie en autostop: la fantastique épopée d’un Suisse en Russie

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Conseils pour les voyages - Russie

Logo DFAE

La Suisse et la Russie

Eda.base.components.templates.base.accesskeys.

  • Conseils pour les voyages

La description de la situation a été actualisée. Les recommandations restent valables de manière inchangée: Les voyages à destination de la Russie sont déconseillés ainsi que les séjours non urgents.

Ces conseils pour les voyages correspondent à l'analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.

Il est vivement conseillé de consulter également les recommandations générales pour tous les voyages ainsi que la rubrique Focus figurant ci-dessous. Ces informations font partie intégrante des conseils pour les voyages.

Situation générale

Les voyages à destination de la Russie sont déconseillés ainsi que les séjours non urgents. 

En raison de l’agression militaire de la Russie contre l'Ukraine, la situation devient de plus en plus imprévisible en Russie. Les attaques de drones se multiplient, notamment dans les régions frontalières avec l’Ukraine et à Moscou, faisant des morts et des blessés. La situation est tendue et une dégradation ne peut être exclue.

La Russie considère la Suisse et les autres pays qui lui ont imposé des sanctions comme des «États inamicaux». Il n’est pas exclu que la Suisse et les personnes de nationalité suisse fassent l’objet de mesures de rétorsion de sa part.

De nombreuses compagnies aériennes ont réduit ou suspendu leurs vols à destination de la Russie . Les vols directs entre la Russie et la Suisse ne sont plus possibles. Certaines frontières avec la Russie sont également fermées par intermittence.

Les retraits d'argent liquide ne sont parfois plus possibles. Les cartes de crédit les plus connues dans les pays occidentaux (p. ex. American Express, Mastercard, Visa) ne peuvent pas être utilisées pour le trafic des paiements quotidiens en Russie.

L’accès à certains sites Internet étrangers (y compris des médias) ainsi que médias sociaux étrangers a été bloqué.

Des affrontements violents sont possibles lors de manifestations  sporadiques , en particulier à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Les forces de sécurité répriment durement les manifestants. De nombreuses arrestations ont lieu.

Toute personne diffusant des informations sur l'armée russe, que le gouvernement russe considère comme fausses, ou appelant à des sanctions contre la Russie est passible d'une peine de prison.

Les autorités russes considèrent les personnes avec la double nationalité  russo-suisse comme des personnes de nationalité exclusivement russe et n'autorisent pas dans tous les cas l'octroi de la protection consulaire par la Suisse.

Des actes terroristes ont été perpétrés à plusieurs reprises sur le territoire de la Fédération de Russie. La région du Nord-Caucase et les grandes villes ont été particulièrement ciblées. Par exemple, le 22 mars 2024, au moins 137 personnes ont été tuées et environ 180 autres blessées dans une attaque terroriste contre une salle de concert dans la région de Moscou. En dépit du renforcement des mesures de sécurité, le risque de nouveaux attentats ne peut pas être exclu. Les forces de sécurité russes font savoir qu'il existe un risque plus marqué d'attentats visant les infrastructures publiques et les grands rassemblements de personnes (le métro, les gares, les trains, les aéroports, etc.). Prenez également en considération la rubrique terrorisme et enlèvements. Terrorisme et enlèvements

Personnes de nationalité suisse qui se trouvent en Russie: Tenez-vous au courant au travers des médias ou par le biais de personnes de confiance locales. Evitez les grands rassemblements de foule, les manifestations et les alentours des installations militaires. Abstenez-vous de faire des déclarations à caractère politique. Conformez-vous aux directives des autorités locales.  Portez toujours votre passeport sur vous afin de pouvoir prouver votre identité lors des contrôles de personnes.

En cas de difficulté, contactez la Helpline du DFAE ou l’ambassade de Suisse à Moscou. Helpline DFAE Ambassade de Suisse en Russie

En cas de détérioration de la situation ou d’une restriction de la liberté de mouvement, l'ambassade de Suisse à Moscou n'a que des possibilités très limitées, voire aucune,   de fournir des services ou de porter assistance en cas d’urgence.

Adresses utiles

Numéro d'urgence général: 112 (depuis un téléphone mobile), russe et anglais Numéro d’urgence de la police: 102 (depuis un téléphone mobile) / 02 (depuis un téléphone fixe) Numéro d’urgence du service d'ambulance: 103 (depuis un téléphone mobile) / 03 (depuis un téléphone fixe)

Dispositions douanières Russes: Federal Custom Service

Représentations suisses à l’étranger: En cas de situation d’urgence à l’étranger, vous pouvez vous adresser à la représentation suisse la plus proche ou à la Helpline DFAE. Ambassade de Suisse en Russie Helpline DFAE

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d'entrée (documents d'identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l'importation et l'exportation d'animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc. Représentations étrangères en Suisse

Exclusion de la responsabilité Les Conseils pour les voyages du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est de fournir des indications utiles pour la planification d'un voyage. Toutefois, le DFAE ne peut être tenu responsable ni de la préparation ni du déroulement du voyage.   Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils pour les voyages ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.

Début de la page Dernière mise à jour 25.04.2024

Facebook

Focus Piraterie maritime Risque d’enlèvement dans le Sahara et le Sahel

Check-liste de voyage Check-liste voyage (PDF, 1 Page, 238.3 kB, Français) Langues disponibles Reisecheckliste Checklist viaggi Commander

Videos Recommandations avant le départ et pour le séjour

Travel Admin Voyagez avec l’application Travel Admin App Travel Admin pour iPhone App Travel Admin pour  Android

Veuillez saisir les informations relatives à vos voyages afin que nous puissions vous contacter en cas de dégradation marquée de la situation sécuritaire. Enregistrement en ligne

voyages en russie

Votre projet de voyage

Comment ça marche , dernière ligne droite avant de prendre le large.

voyages en russie

Paiement en 4 fois & Chèques vacances.

  • 8 caractères

Problème avec l’envoi de la demande.

Il n'existe aucun compte client avec ce mail

Problème de réinitialisation du mot de passe

Voyage en Russie

voyages en russie

Voyage en Russie : le pays aux yeux bleus

Plus grand pays du monde, la Russie attire les curieux pour sa culture ancestrale, ses villes légendaires et sa riche histoire, mais également pour l'infinité de ses panoramas. A l'occasion d'un voyage en Russie, découvrez Moscou, cette immense cité qui se dresse autour du fleuve de la Moskova. Dans la capitale, découvrez l'incroyable Place Rouge sur laquelle on découvre la magnifique cathédrale Basile le Bienheureux, son architecture et ses couleurs typiques de l'Eglise orthodoxe de Russie. A travers tout le pays, observez des monuments similaires qui témoignent de l'histoire du pays et aventurez-vous jusqu'à Saint-Petersbourg, cité considérée comme la plus européenne de toute avec ses bâtiments cossus et certains de ses musées considérés comme les mieux pourvus de Russie. En dehors des villes, ce sont des paysages uniques qui attentent les visiteurs, et notamment les étendues de glace que l'on découvre en Sibérie.

NOS CONSEILS

Votre voyage idéal en Russie

  • En 1 semaine
  • En 2 semaines

nos SEJOURS

nos CROISIÈRES

nos CIRCUITS

nos LOCATIONS

Notre Sélection Destination

PAR CATÉGORIES

Nos conseillers à votre service

Des passionnés de la Russie labellisés Selectour, qui sélectionnent et créent pour vous des voyages sur-mesure

voyages en russie

RÉSERVER CHEZ SELECTOUR, ÇA VOUS FERA DES VACANCES !

Payez en toute sérénité et à votre rythme : CB, 4x ou chèques vacances.

Des conseillers disponibles avant, pendant et après votre séjour, c'est possible !

Un imprévu ? Votre conseiller est là pour le gérer.

Autant de destinations et d'expériences uniques, que d'envies de voyage.

Parce que vous aimeriez déjà y être, on vous évite de perdre du temps dans vos recherches.

Des spécialistes pour chacune de vos évasions...

Et toujours  4 000 conseillers dans plus de 1 000 agences  pour vous recevoir près de chez vous !

Consulter le journal

  • Le Monde des livres
  • Essais période contemporaine

« Voyages en Russie absolutiste », de Jil Silberstein : quatre Russes face au despotisme

L’écrivain arpente la Russie à la suite de quatre figures de la résistance à l’autocratie. Le combat de Mikhaïl Lermontov, Vladimir Tan Bogoraz, Victor Serge et Anatoli Martchenko y apparaît plus actuel que jamais.

Par  Florent Georgesco

Temps de Lecture 4 min.

  • Ajouter à vos sélections Ajouter à vos sélections
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Messenger
  • Partager sur Facebook
  • Envoyer par e-mail
  • Partager sur Linkedin
  • Copier le lien

Article réservé aux abonnés

De gauche à droite et de haut en bas : Mikhaïl Lermontov ­(peinture de PiotrZabolotski, 1837) ; Vladimir Tan ­Bogoraz (carte ­postale des années 1900) ; Victor Serge (Moscou, fin des ­années 1920) ; ­Anatoli ­Martchenko (Tchouna, vers 1976).

« Voyages en Russie absolutiste. Vie et mort de quatre opposants », de Jil Silberstein, Noir sur blanc, 858 p., 28 €, numérique 22 €.

Les guerres réveillent une dimension de la vie humaine qu’on réserve, le reste du temps, aux fictions, aux nostalgies : l’héroïsme, qui, tout à coup, redevient une donnée immédiate, comme à portée de main. Héroïsme des soldats ukrainiens défiant, repoussant parfois, la deuxième armée du monde. Héroïsme des populations, qui prennent les armes, qui ne se soumettent pas. Mais héroïsme aussi, héroïsme réel – même si on ne peut le comparer à celui des Ukrainiens sur les champs de bataille –, de certains Russes qui, face à la ­ barbarie de l’invasion , refusent, et en payent le prix.

La parution de l’extraordinaire Voyages en Russie absolutiste , de l’écrivain franco-suisse Jil Silberstein, récit d’années d’enquête en Russie autour de la mémoire de quatre grandes figures d’opposants – Mikhaïl Lermontov, Vladimir Tan Bogoraz, Victor Serge , Anatoli Martchenko –, offre une occasion unique d’entrer dans l’intimité de cet héroïsme-là, tel qu’il se déploie à travers l’histoire russe sur deux siècles, du règne de Nicolas I er à nos jours.

Autocratie tsariste et oppression poutinienne défilent

Toutes les formes de combat pour la ­liberté s’y accumulent, ou s’y précipitent, tant le tempo est vif, jusqu’au vertige. Autocratie tsariste, totalitarisme soviétique, oppression poutinienne défilent, reconduisant sans cesse les mêmes motifs « absolutistes »  : la volonté d’étouffer toute parole libre, le mensonge érigé en dogme, la violence comme mode de relation du pouvoir à son peuple. Et, d’abord, ce qui fonde le reste, l’idée qu’en toute chose les droits de la société l’emportent sur ceux de l’individu, réduit à l’état de rouage.

La révolte du rouage, l’élan de ceux qui bondissent hors de la machinerie étatique créent, face à ce tableau des tyrannies russes, une tension dramatique qui donne au livre sa cohérence et son souffle. Il ne s’agit, pour Jil Silberstein, ni de faire l’histoire des oppositions en Russie et en URSS, ni de forger une théorie interprétative de ce face-à-face entre l’oppresseur et le révolté. L’étiquette d’« absolutisme » elle-même ne prétend pas à la solidité d’un concept. C’est un geste, une manière de rassembler ce que le texte, qui reste en permanence à hauteur d’homme, passe son temps à distinguer, selon les époques, les régimes, les sensibilités, les caractères individuels.

Comme s’il fallait justement reconduire, sur le plan du récit, la révolte concrète des protagonistes, en inversant la loi d’airain de la tyrannie : ici, seuls les individus comptent, et en un sens existent, une fois les chimères du pouvoir repoussées. D’où le rôle joué dans le livre par chacune des quatre figures cardinales élues par l’auteur. Mais Voyages en Russie absolutiste ne se résume pas à ces récits biographiques. L’auteur s’y montre très remuant, non seulement dans sa manière d’arpenter la Russie à la recherche des lieux de mémoire de ses protagonistes, mais plus encore dans son écriture.

Il vous reste 58.36% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant sur «  Continuer à lire ici  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe .

Lecture restreinte

Votre abonnement n’autorise pas la lecture de cet article

Pour plus d’informations, merci de contacter notre service commercial.

Envie de lire la suite ? Les articles du Monde en intégralité à partir de 5,99 €/mois

Envie de lire la suite ? Les articles en intégralité à partir de 5,99 €/mois

Services Le Monde

Ateliers

Cours en ligne, cours du soir, ateliers : développez vos compétences

Mémorable

Testez votre culture générale avec la rédaction du Monde

Jeux

Mots croisés, sudoku, mots trouvés… Jouez avec nous

Guides d’achat

Gagnez du temps avec notre sélection des meilleurs produits

Boutique

Retrouvez nos derniers hors-séries, livres et Unes du Monde

Lire le PDF en ligne

Vladimir Poutine est arrivé en Chine pour une visite de deux jours

  • Lire dans l’app
  • Copier le lien Lien copié

Selon des images diffusées à la télévision russe, le chef du Kremlin a été accueilli à Pékin, à la descente de son avion, par des officiels chinois et une garde d'honneur.

Vladimir Poutine est arrivé jeudi en Chine pour une visite de deux jours pendant laquelle il doit rencontrer son homologue Xi Jinping et tenter d'obtenir un soutien plus appuyé à son effort de guerre contre l' Ukraine .

Selon des images diffusées à la télévision russe, le chef du Kremlin a été accueilli à Pékin, à la descente de son avion, par des officiels chinois et une garde d'honneur. Il s'agit du premier voyage à l'étranger de Vladimir Poutine depuis sa réélection en mars et son deuxième en Chine en un peu plus de six mois.

  • Xi Jinping-Poutine: une rencontre à l’ombre des sanctions américaines
  • Chine-Russie: comment Xi Jinping prend l’ascendant sur Vladimir Poutine
  • Guerre en Ukraine : l'offensive russe sur Kharkiv doit être un «signal d'alarme» pour les alliés de Kiev, selon Londres
  • Vladimir Poutine

Partager via :

Plus d'options

Equilibre33

le 16/05/2024 à 09:09

La duplicité chinoise …

le 16/05/2024 à 08:18

Même pas accueillit par Xi … Un accueil de vassal donc …!!!

Alexis780000

le 16/05/2024 à 07:24

Chine complice des crimes commis par poutine en Ukraine. Boycottons les produits chinois !

Même au port, les sous-marins russes semblent rester sous l’eau face aux attaques ukrainiennes

Une image satellite de la base navale de Novorossiysk en mer Noire intrigue des spécialistes des questions navales. Deux sous-marins apparaissent immergés dans la rade.

La Russie découvre 511 milliards de barils de pétrole dans l'Antarctique, alertent les Britanniques

L’exploitation d’hydrocarbures au pôle Sud est interdite, mais Londres s’inquiète des buts cachés de Moscou dans la région.

Accident d’hélicoptère en Iran : l'ayatollah Khamenei appelle les Iraniens à ne «pas s'inquiéter» pour le président Raïssi

LE POINT SUR LA SITUATION - Un hélicoptère transportant le président iranien a eu un accident ce dimanche. Des recherches sont en cours pour retrouver l’appareil et ses passagers près de la zone du crash.

  • Résultats des élections
  • Guerre en Ukraine
  • Tension Iran-Etats Unis
  • Corée-Du-Nord
  • Actualité politique en temps réel
  • Analyses, débats politiques et sociétaux
  • Actualité et réseaux sociaux
  • Programme TV en ce moment
  • Programme TV TNT
  • Séries Netflix, HBO, OCS et TV
  • Election et photos Miss France 2024
  • Programme TV Canalsat
  • Programme TV Free
  • Programme TV SFR
  • Actu people
  • Calendriers et résultats des matchs en direct
  • Jeux olympiques
  • Actualité cyclisme
  • Résultats, classement général Tour de France
  • Classement Ligue 1
  • Classement Top 14
  • Transferts football
  • Coupe du monde de football
  • Ballon d'Or France Football
  • Horoscope du jour
  • Guide du mariage
  • Recettes de cuisine
  • Brigitte Macron
  • Apéritif dînatoire
  • Recette pâte à crêpe
  • Tendance bijoux
  • Meghan Markle
  • Gainer son corps
  • Fiches et guides des médicaments
  • Astuces et conseils bien-être
  • Santé et sexualité
  • Index des maladies
  • Conseils alimentation, nutrition et santé
  • L'encyclopédie des organes
  • Conseils en psychologie
  • La pollution va t-elle nous tuer ?
  • Apnée du sommeil : Comment mieux dormir ?
  • 15 mythes sur les vertus des aliments
  • Guide d'achat maison et jardin
  • Guide d'achat santé et beauté
  • Guide d’achat high-tech
  • Guide d'achat smartphones et tablettes
  • Comment choisir le meilleur extracteur de jus ?
  • Quelle est la meilleure montre connectée ?
  • Quel est le meilleur home cinéma sans fil ?
  • Comparatif semelle gel
  • Quel épilateur électrique choisir ?
  • Meilleurs VPN de 2023
  • Résultats Bac
  • Révisions du Bac
  • Annuaire des écoles de commerce
  • Les entreprises qui recrutent
  • Trouver un stage
  • Résultats Brevet des collèges
  • Classement des écoles de commerce
  • Trouver une alternance
  • Agenda étudiant : JPO, salons…
  • Succession de Johnny Hallyday
  • Sorties cinéma
  • Guide arts et expositions
  • Actualité musicale
  • Actualité jeux-vidéo
  • Citations et proverbes
  • Réservation de spectacles et théâtre
  • Sortir à Paris
  • Histoire de France
  • Langue française
  • Code promo Wish
  • Code promo Cdiscount
  • Code promo SheIn
  • Code promo eBay
  • Code promo AliExpess
  • Code promo Deliveroo
  • Code promo Nike
  • Code promo Sephora
  • Code promo Showroomprive
  • Code promo Asos
  • Toutes les offres d'emploi
  • Emploi à Paris
  • Emploi à Lyon
  • Emploi à Toulouse
  • Emploi à Nantes
  • Emploi à Bordeaux
  • Emploi commercial
  • Emploi contrôleur de gestion
  • Emploi logistique
  • Emploi communication
  • Nos fiches métiers
  • Annonces immobilières
  • Achat appartement Paris
  • Achat appartement Nice
  • Achat appartement Cannes
  • Achat appartement Bordeaux
  • Achat appartement Lyon
  • Achat appartement Aix-en-provence
  • Achat maison Bordeaux
  • Achat maison Marseille
  • Achat maison Montpellier
  • Simulateur de seuil de richesse
  • Actualité économique et analyses
  • Impôts sur le revenu : simulateur
  • Palmarès des villes où investir dans l'immobilier
  • Studios et 2-pièces : les loyers ville par ville
  • Calculer l'impôt à payer
  • Barême des droits de succession et donation
  • Indice de référence des loyers (IRL)
  • En France, les hauts revenus sont-ils tous des «riches»?
  • Carte familles nombreuses : jusqu’à 75 % de réduction sur les billets de train
  • Guide des croisières
  • Guide voyage Jordanie
  • Guide voyage Namibie
  • Guide voyage Maroc
  • Guide voyage New York
  • Guide voyage Birmanie
  • Guide voyage Lille
  • Guide voyage Antilles
  • Guide voyage Japon
  • Guide voyage Amsterdam
  • Le Figaro Magazine
  • Madame Figaro
  • Le Figaro Hors-Série
  • Le Figaro Histoire
  • TV Magazine
  • F, l'art de vivre
  • TV, home cinéma et vidéo
  • Sport et mobilité
  • Santé et beauté
  • Maison, jardin et bricolage
  • High tech et informatique
  • Jeux vidéo et consoles
  • Smartphones et tablettes
  • Casques, enceintes et platines
  • Comprendre le vin
  • Tops et sélections
  • Domaines et vignerons
  • Economie du vin
  • Foire aux vins
  • Magazine du vin
  • Cocktails et mixologie
  • Terroir et viticulture
  • Résultats des élections Hauts-de-Seine
  • Résultats des élections Seine-Saint-Denis
  • Résultats des élections Val-de-Marne
  • Résultats des élections Val-d'Oise
  • Résultats des élections Yvelines
  • Résultats des élections Var
  • Résultats des élections Alpes-Maritimes
  • Résultats des élections Essonne
  • Résultats des élections Nord
  • Résultats des élections Auvergne-Rhône-Alpes
  • Résultats des élections Bourgogne-Franche-Comté
  • Résultats des élections Bretagne
  • Résultats des élections Centre-Val de Loire
  • Résultats des élections Corse
  • Résultats des élections Grand Est
  • Résultats des élections Hauts-de-France
  • Résultats des élections Ile-de-France
  • Résultats des élections Normandie
  • Résultats des élections Nouvelle-Aquitaine
  • Résultats des élections Occitanie
  • Résultats des élections Pays de la Loire
  • Résultats des élections Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Résultats des élections Paris
  • Résultats des élections Marseille
  • Résultats des élections Lyon
  • Résultats des élections Toulouse
  • Résultats des élections Nice
  • Résultats des élections Nantes
  • Résultats des élections Montpellier
  • Résultats des élections Strasbourg
  • Résultats des élections Bordeaux
  • Résultats des élections Lille
  • Résultats des élections Rennes
  • Résultats des élections Reims
  • Résultats des élections Saint-Étienne
  • Le Figaro Bordeaux
  • Le Figaro Lyon
  • Le Figaro Nantes
  • Le Figaro Nice

À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies” en bas de page.

voyages en russie

COMMENTS

  1. Russie

    Pour en connaître les conditions, consulter les sites Internet de l'ambassade de Russie ou des consulats généraux de Russie à Marseille ou Strasbourg. Le délai de délivrance varie de 4 à 10 jours ouvrés. Le tarif appliqué est de 35€. Pour une instruction en moins de 4 jours, le tarif est augmenté de 35€.

  2. Voyager en Russie au temps des sanctions

    Du fait des lessanctions en cours, certains assureurs ont arrêté de prendre en charge les voyages en Russie. Les assurances rapatriement ou les multirisques proposées par Tsar Voyages fonctionnent normalement. >> Votre conseiller Tsar Voyages pourra vous fournir une assurance valide pour votre séjour.

  3. Voyage Russie

    Comme les voyages en Russie peuvent être très différents, la durée de votre séjour en Russie peut également être très variable. Si vous prévoyez un long week-end, l'une des deux capitales - Moscou ou Saint-Pétersbourg - sera un excellent choix. Du reste, l'un des passe-temps favoris des Moscovites et des Pétersbourgeois est de se ...

  4. Voyage en Russie : Moscou et Saint-Pétersbourg

    1 608 €. Voir les départs. voir tous les mini-groupes. Tsar Voyages est le spécialiste du voyage en Russie. Circuits individuels/en groupe Moscou Saint-Pétersbourg, Baïkal, Altaï, croisières, Transsibériens et visas.

  5. Voyage Russie

    Préparez votre voyage en Russie : incontournables et itinéraires, infos culturelles et pratiques, idées voyage, photos et forum.

  6. Voyage en Russie

    Pour partir en voyage en Russie, l'unique possibilité est de vous y rendre en avion. Il s'agit d'un vol d'environ 3 heures et demi, avec pour destination l'aéroport de Moscou. Aussi, sachez qu'il est préférable d'opter pour un vol direct : moins long et plus pratique !

  7. Voyage en Russie

    Créez votre voyage sur mesure en direct avec notre agence de voyage en Russie, ou rejoignez un circuit en petit groupe. Transsibérien, séjour culturel et vacances en famille en Russie. Circuits Guide Infos pratiques L'agence Blog Contact. Prix d'un appel local +33 9 74 76 16 26; Me connecter; Créer un compte;

  8. Russie : les incontournables

    Avec routard.com, toutes les informations Incontournables pour préparer votre voyage en Russie. Carte Russie, formalité, météo Russie, activités, suggestions d'itinéraire, photos des plus ...

  9. Le Guide de Voyage Ultime de la Russie

    Le transsibérien: Traversez la Russie, coupez la ligne de partage des eaux entre l'Est et l'Ouest et voyez la Russie telle qu'elle est réellement dans le voyage de votre vie : l'épique Transsibérien Express. Que vous fassiez vos bagages dans un kart (3e classe) ou que vous vous offriez une cabine SV digne d'un tsar en première, au terme des sept jours environ où vous n'aurez de cesse d ...

  10. Voyager en Russie

    Pour voir la Russie autrement grâce à des activités d'exceptions nous vous conseillons de vous fixer un seuil budgétaire à ne pas dépasser et d'identifier 2 ou 3 activités à faire pendant votre séjour. Anticiper toutes les dépenses en termes d'activités, vous permettra de profiter de la Russie sans vous ruiner.

  11. Conseils et avertissements pour la Russie

    Russie - ÉVITEZ TOUT VOYAGE. Évitez tout voyage Russie en raison des impacts du conflit armé avec l'Ukraine et le risque de terrorisme. Le conflit armé en Ukraine a conduit à des incursions armées dans des régions proches de la frontière russo-ukrainienne. Des attaques de drones, des explosions, et des incendies ont eu lieu plus à l ...

  12. Guide Voyage Russie, a-savoir-avant-de-partir

    A savoir avant de partir Russie. A savoir avant de partir. Il n'y a pas de doute: votre voyage sera superbe. La Russie est un pays fabuleux, il suffit juste de connaître quelques règles, us et coutumes. C'est le seul but de ce petit vade-mecum volontairement exagéré et légèrement taquin…. D'abord Moscou n'est pas la Russie, St ...

  13. Voyage Russie, sejour Russie, vacances Russie avec Voyages Leclerc

    Russie : Hôtels, locations, courts ou longs séjours, circuits ou croisières, trouvez vos vacances en ligne avec Voyages Leclerc Voyages E.Leclerc 0825 884 620 *

  14. Circuits en Russie

    Les voyages et circuits en Russie ouvriront le plus grand, et peut-être le plus paradoxal des pays du monde, capable de frapper n'importe qui, même un voyageur avancé. Pendant de nombreuses années, la Russie a été un mystère pour le reste du monde. La Russie était décrite comme un pays d'hommes riches fabuleux et de pauvres misérables ...

  15. Conseils pour les voyages

    Les voyages à destination de la Russie sont déconseillés ainsi que les séjours non urgents. En raison de l'agression militaire de la Russie contre l'Ukraine, la situation devient de plus en plus imprévisible en Russie. Les attaques de drones se multiplient, notamment dans les régions frontalières avec l'Ukraine et à Moscou, faisant ...

  16. Russie

    Voyage en Russie en voiture. 19 avril. formalites sante-securite. Obtention Visa FRANCE en RUSSIE. 26 janvier. formalites. Voyage en Russie aout 2024 à moto. 25 décembre. formalites moto.

  17. Voyages & visites en Russie, Caucase et Asie Centrale

    En savoir +. Voir tout l'agenda Tsar Voyages. Tsar Voyages est l'expert des voyages partout en Russie, Caucase et Asie centrale. Visites classiques et originales à Moscou pour ceux qui y vivent.

  18. Est-il possible de visiter la Russie en tant que touriste en 2023?

    Tout d'abord, il convient de vérifier si vous avez besoin d'un visa pour franchir la frontière russe. En 2023, les citoyens de quelque 65 pays pourront se rendre en Russie sans visa. Cela inclut la plupart des États post-soviétiques comme l'Azerbaïdjan, l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Moldavie, le ...

  19. Conseils pour les voyages

    Les voyages à destination de la Russie sont déconseillés ainsi que les séjours non urgents. En raison de l'agression militaire de la Russie contre l'Ukraine, la situation devient de plus en plus imprévisible en Russie. Les attaques de drones se multiplient, notamment dans les régions frontalières avec l'Ukraine et à Moscou, faisant ...

  20. Russie : tout savoir sur cette destination

    Plus grand pays du monde, la Russie attire les curieux pour sa culture ancestrale, ses villes légendaires et sa riche histoire, mais également pour l'infinité de ses panoramas. A l'occasion d'un voyage en Russie, découvrez Moscou, cette immense cité qui se dresse autour du fleuve de la Moskova. Dans la capitale, découvrez l'incroyable ...

  21. « Voyages en Russie absolutiste », de Jil Silberstein : quatre Russes

    « Voyages en Russie absolutiste. Vie et mort de quatre opposants », de Jil Silberstein, Noir sur blanc, 858 p., 28 €, numérique 22 €.

  22. Où aller en Russie ? Nos plus belles destinations

    Où aller en Russie ? Nos plus belles destinations | Tsar Voyages. Moscou. Galerie Tretiakov Place Rouge Kremlin Cathédrale Saint-Sauveur Izmaïlovo Théâtre Bolchoï Couvent de Novodievitchi GOUM Jardin d'Alexandre Métro Parc Kolomenskoïe Cathédrale Saint-Basile Musée des Beaux-Arts Pouchkine Parc Pobedy (Parc de la Victoire) Université ...

  23. Ukraine : pas d'avancée russe majeure selon l'OTAN, Poutine ...

    Le plus haut responsable militaire de l'OTAN estime que les forces armées russes sont incapables d'une avancée majeure dans le nord-est. Le président russe déclare que la Russie veut créer ...

  24. Vladimir Poutine est arrivé en Chine pour une visite de deux jours

    VU D'AILLEURS - Peu après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, des négociateurs des deux camps avaient rédigé un projet d'accord de paix. Un document de 17 pages que «Die Welt» a pu ...

  25. L'agence spécialiste des voyages en Russie

    HISTORIQUE. L'agence Tsar Voyages, créée à Moscou en 2004 par un jeune couple franco-russe, Elena et Benoit Lardy, a ensuite ouvert ses bureaux à Paris et Saint-Pétersbourg. Depuis plus de 15 ans, nous vous proposons des séjours et circuits sur mesure en Russie et dans les pays limitrophes.